Tagged: responsabilité de protéger les civils

Press Release

À l’occasion du 3eanniversaire de l’indépendance du Soudan du Sud, Oxfam attire l’attention sur le sous-financement de l’intervention humanitaire face à une crise qui prend des proportions vertigineuses dans le pays. La malnutrition et la maladie se développent, tandis que de plus en plus de personnes se voient contraintes de quitter leurs maisons pour fuir les violences.

Vidéothèque
See video

Le conflit qui a éclaté au Soudan du Sud le 15 décembre 2013 a causé la mort de plusieurs milliers de personnes et le déplacement de plus d'un million.

Press Release
Camp de Mingkaman, Awerial, Sud-Soudan. Photo : Pablo Tosco/Oxfam

Les pluies coupant l’accès humanitaire et multipliant le risque d’épidémies, il est essentiel, pour sauver des vies au Soudan du Sud, que les donateurs accroissent leurs financements.

Press Release
République centrafricaine

26 ONG internationales expriment leur profonde préoccupation face à la violence en République centrafricaine (RCA). Elles condamnent les récentes attaques contre les humanitaires et réaffirment leur engagement à venir en aide aux populations affectées.

Press Release
Abu Mustaffa et son petit-fils dans leur tente, Jordanie. F. Muath/Oxfam

Plus de 65 % des réfugiés interrogés par Oxfam craignent de ne pas revoir la Syrie, malgré leur profond désir d’y retourner.

Press Release
Déplacés à Juba, Sud Soudan. Photo : Anita Kattakhuzy/Oxfam

L’accord de cessez-le-feu conclu hier est le signe d’une avancée sur le plan politique, mais les effortspour venir en aide aux réfugiés sud-soudanais en Ouganda se heurtent à un manque criant de ressources et les communautés d’accueil sont à bout.

Press Release
Love Syria. Photo: Oxfam

Lors de la Conférence des pays donateurs pour la Syrie organisée à Koweït, les États doivent s’engager fermement à financer la réponse humanitaire à la crise syrienne et soutenir les pays limitrophes qui accueillent les réfugiés.

Press Release
Matériel humanitaire d'Oxfam livré au Sud Soudan. Photo : Oxfam

La violence et les violations des droits humains doivent cesser immédiatement, dès lors qu’une médiation directe a été entamée en Éthiopie, entre les parties au conflit.

Press Release
Femme et son bébé, camp de Mugunga, RDC. Photo : Eddy Mbuyi/Oxfam

Alors que des centaines de milliers de personnes continuent de vivre dans la peur des attaques en République démocratique du Congo, les dirigeants réunis au sommet de l’Union africaine doivent faire de la paix une priorité.

Syndiquer le contenu