Tagged: responsabilité de protéger les civils

Campaign article
Logo "Pas d'armes" sur un véhicule Oxfam, à Kitgum, Ouganda. Photo : Oxfam

Pour Oxfam, le "principe de protection des civil-e-s" consiste à protéger les populations face à des menaces généralisées de violences, d’actes de coercition et de privation délibérée d'aide.

Press Release
Dungu, République démocratique du Congo. Photo : Simon Rawles/ Oxfam

La majorité de la population vivant dans les zones où sévit l’armée de résistance du seigneur (LRA) en République démocratique du Congo (RDC) se sent moins en sécurité en 2011 qu’en 2010, selon une étude menée par Oxfam dans les régions concernées.

Press Release

Le Sud-Soudan traverse l’année la plus violente depuis la fin de la guerre civile en 2005, alerte Oxfam, qui demande au Conseil de sécurité des Nations unies de s’assurer que les populations civiles sont davantage protégées.

Press Release
Photo : Jonaid Jilani/Oxfam

En 2010, la réponse de la communauté internationale en matière de protection des civils a été inégale et souvent partiale, estime l'ONG internationale Oxfam dans un rapport publié le lundi 9 mai.

Emergency
Camp de réfugiés ivoiriens, à Harper, Libéria. Photo : Aubrey Wade/Oxfam

Plusieurs milliers de personnes ont fui les violences qui secouent la Côte d’Ivoire depuis les élections de novembre 2010, notamment au Libéria. Oxfam intervient sur place pour faire face à cette crise humanitaire.

Press Release

Alors que la région connaît une nouvelle montée des violences ces dernières semaines, Oxfam appelle les Palestiniens et les Israéliens au calme immédiat. Ils doivent mettre tout en œuvre afin de protéger les civils innocents.

Press Release
La moitié de la population n'a pas accès à l'eau potable. Caroline Gluck/Oxfam

Le Sud-Soudan fera face à d’énormes défis et nécessitera, quel que soit le résultat du référendum qui se tiendra du 9 au 15 janvier 2011, un soutien à long terme de la part du reste du monde. Le Sud-Soudan pourrait devenir le plus jeune pays au monde mais aussi l’un des moins développés.

Press Release

La communauté internationale doit agir pour empêcher le plus brutal mais aussi le plus ancien groupe rebelle d’Afrique, la LRA, de commettre un nouveau massacre à Noël cette année, alertent dix-neuf organisations humanitaires dans un nouveau rapport.

Syndiquer le contenu