Tagged: Burkina Faso

Press Release

Bilital Maroobe et Oxfam avertissent que l’amplitude, la fréquence rapprochée des crises au Sahel ainsi que les réponses tardives et parfois inappropriées des décideurs et de la communauté internationale nécessitent de repenser les stratégies de réponse face à ces catastrophes à répétition.

Press Release

Plusieurs grandes organisations humanitaires ont appelé aujourd'hui à redoubler d'efforts pour venir en aide à dix millions de personnes menacées par la faim extrême dans la zone sahélienne située en Afrique de l'ouest et centrale.

Press Release
Enfants locaux travaillent et jouent dans le champ à côté du bureau d'Oxfam pendant la crise alimentaire de 2005 au Dakaro, Niger. Crédit: Carlo Heathcote / Oxfam

Près de dix millions de personnes de la région sahélienne sont menacées par une crise alimentaire aiguë. Oxfam demande une réponse urgente face aux signes alarmants.

Press Release
Familles cherchant un abri sous la pluie car leurs habitations viennent de s'effondrer. Credit: KONATE Sosthene, Intermon Oxfam

L’expertise d’Oxfam International et ses partenaires dans le domaine de l’eau et de l’assainissement seront au cœur de sa stratégie opérationnelle humanitaire en faveur des populations sinistrées d’Afrique de l’Ouest frappées par des inondations depuis une semaine.

Press Release
Habitations détruites à Ouagadougou, capitale du Burkina Faso. Crédit: Konate Papa Sosthen/Oxfam

Suite aux inondations qui ont ravagé le Burkina Faso ces derniers jours, Oxfam lance une opération humanitaire et envoie du matériel d’urgence.

Campaign article
Patients waiting early in the morning outside the clinic, Zambia. Credit: Oxfam

Les populations des pays en développement se battent pour obtenir la santé pour tous, mais elles ont également besoin que les pays riches jouent leur rôle.

Campaign article
Hommes chargent du coton sur un camion, Mali. Crédit: Helen Palmer/Oxfam

« Comment faire face à ce problème ? Le prix du coton est trop bas pour que nos enfants continuent d’aller à l’école ou pour nous permettre d’acheter de la nourriture. » Brahima Outtara, Burkina Faso.

Syndiquer le contenu