Dieunel Prince apprend aux étudiants comment utiliser un logiciel.
Haïti a des difficultés à offrir une bonne éducation à ses citoyens

Haïti : L’irrigation des champs apporte l’éducation ainsi que la récolte

Laventure Benad souhaite ardemment voir s’achever un petit système d’irrigation qu’on installe dans les collines de Colora, son village au centre de Haïti. Ce père de sept enfants n’a les moyens actuellement que d’en envoyer quatre à l’école. Mais avec l’irrigation – et la possibilité qu’elle fournira, de cueillir trois récoltes au lieu d’une – Benad espère en tirer non seulement plus de nourriture pour sa famille mais aussi plus de revenus, afin de pouvoir payer les frais de scolarité.

Atendieu Charles creuse une tranchée pour un projet d'irrigation à Colora.

Atendieu Charles creuse une tranchée pour un projet d'irrigation à Colora. Photo: Ami Vitale/Oxfam America.

L’indépendance financière

« Nous aimerions aller en avant », dit-il pendant que deux jeunes hommes derrière lui martèlent des pierres, les cassant en gravier pour faire construire le système d’irrigation. L’eau de la rivière qui descend de la montagne coulera dans un tuyau, pour se répandre finalement dans quelques 29 hectares de champs plus bas, où elle aidera 150 petits agriculteurs.

Avec l’aide de Proyecto Binacional Artibonito, un projet soutenu par Oxfam et connu sous l’acronyme PROBINA, ce projet pourrait leur apporter une mesure d’indépendance financière, disent les fermiers. Ils espèrent que d’ici trois ans ils auront les moyens de pouvoir s’acheter des semences et de l’engrais pour eux-mêmes.

Maîtriser la technologie

Pour Markens Louidort, 26 ans, étudiant à Liancourt dans la vallée Artibonite, l’éducation tient la clé à un meilleur avenir. Il s’est inscrit dans un programme de formation en informatique offert par l’Association des Parents et des Professeurs d’Ecole de Liancourt (APPEL), un partenaire d’Oxfam qui propose des stages pratiques au niveau post-secondaire.

« Le monde avance avec la technologie, et apprendre à utiliser les ordinateurs, c’est important », dit Louidort. Dans un pays où le taux de chômage est monté jusqu’à 70 pourcent de la population, Louidort espère que ses nouvelles connaissances acquises à sueur de front l’aideront à décrocher un emploi.

Trois jours par semaine, quatre heures par jour il s’installe dans la salle de classe étouffante d’APPEL. Une série de piles qui sont rechargées par le générateur d’une station de radio locale, fournissent l’électricité pour les ordinateurs. Toutes les places dans la salle sont prises. C’est le cours le plus recherché de tout ce qu’offre APPEL, et parfois des étudiants partagent les ordinateurs. Il plane là-dedans un atmosphère de concentration profonde.

Devant la classe, l’instructeur Dieunel Prince guide les étudiants vers le prochain pas d’un logiciel qui leur permettra de mettre en page des certificats. Plus tard, en privé il explique que l’un de plus grands défis qu’il rencontre en travaillant avec ces jeunes, c’est qu’ils n’ont jamais eu l’occasion d’apprendre la dactylographie. C’est un handicap pour ceux qui veulent se lancer en vitesse dans ce nouveau métier.

L’éducation est fondamentale

Cette lacune dans l’enseignement, c’est un indicateur des luttes que connaît Haïti pour offrir une éducation solide à ses citoyens. Un quart des districts n’ont pas d’école, et 38 pourcent des Haïtiens en dessus de 15 ans sont illettrés. L’éducation est l’un des services fondamentaux dont les régions ruraux auront besoin pour que la décentralisation se réalise éventuellement dans ce pays.

Michelle Lisette Casimir, maire de Saint-Michel en Artibonite le sait bien. Beaucoup de familles du coin avaient envoyé leurs enfants à Port-au-Prince pour aller à l’école, et certains sont morts dans le tremblement de terre. Ce qu’elle désire pour Saint-Michel, c’est que le village ait sa propre école professionnelle.

« Nous ne pouvons pas parler de l’avenir sans nous soucier des jeunes », dit Casimir. Elle ajoute que pour elle, l’éducation est son souhait principal pour le développement. « Avec l’éducation, nous les garderons. »

Article publié à l'origine par Oxfam Amérique.

En savoir plus

Rapport d'Oxfam : Haïti : Une occasion unique de tout changer – recommandations pour recontruire Haïti d'une manière plus juste et plus équitable

Carte de l'intervention d'Oxfam en Haïti

En savoir plus sur l'intervention d'Oxfam en Haïti