Le conflit au Soudan du Sud a fait des milliers de morts et déplacé des centaine
Le conflit au Soudan du Sud a fait des milliers de morts et déplacé des centaines de milliers de personnes

Crise au Soudan du Sud

“La population du Soudan du Sud n’a déjà que trop souffert...”
Cecilia Milan
Directrice pays d’Oxfam au Soudan du Sud

Le conflit qui a éclaté dans le Soudan du Sud le 15 décembre 2013 a fait des milliers de morts et déplacé des centaines de milliers de personnes. Les populations vulnérables, qui continuent de fuir les combats, voient leurs conditions de vie, déjà désastreuses, empirer avec les pluies.

Pour porter assistance aux personnes touchées par le conflit, nous assurons un approvisionnement en eau potable, apportons des services d’assainissement et menons des activités de renforcement de la sécurité alimentaire. Plus de 7 millions de personnes se trouvent exposées au risque d’insécurité alimentaire, dont 4,9 millions ont cruellement besoin d’une aide humanitaire.

La situation

Depuis que des affrontements entre forces gouvernementales et rebelles ont éclaté l’an dernier :

  • plus d'un million de personnes ont dû partir de chez elles et sont à présent déplacées à l’intérieur du Soudan du Sud ;
  • plus de 80 000 personnes ont cherché refuge dans les bases de l’ONU à travers le pays. À Djouba, 80 % des personnes déplacées sont des femmes et des enfants ;
  • Plus de 350 000 personnes ont fui vers les pays voisins. Nombre d’entre elles ont dû traverser le Nil au péril de leur vie pour se rendre en Ouganda, laissant tout ce qu’elles possédaient derrière elles. 
  • Avec la confirmation de l’épidémie de choléra à la mi-mai, la crise alimentaire qui va s’aggravant se double d’une menace imminente de situation d’urgence sanitaire. 
  • Seuls 15 % de la population sud-soudanaise ont accès à des latrines et 30 % n’ont pas accès à de l’eau potable.

Le « mois de tranquillité » a permis à quelques-uns de retourner travailler dans leurs champs en vue des prochaines récoltes. Mais maintenant qu’il est terminé, un danger réel existe qu’une reprise, voire une intensification, des hostilités ne réduise à néant tous les efforts accomplis jusqu’à présent. On estime que près de 4 millions de personnes sont confrontées à un état d’urgence et de crise alimentaire en conséquence du conflit sud-soudanais. Le pays pourrait compter 2,4 millions de personnes déplacées d’ici la fin de l’année.

L’action d’Oxfam

Nous avons procuré de l’eau, des services d’hygiène et des équipements sanitaires à près de 200 000 personnes au Soudan du Sud. Nous intervenons dans sept régions touchées par le conflit : Djouba, Bor, Malakal, Melut, Mingkaman, Waat et Lankien. Nous travaillons également avec des partenaires en Ouganda pour répondre aux besoins les plus pressants de 36 000 réfugiés Sud-Soudanais.

Eau potable et services d’assainissement

  • Une équipe de lutte contre le choléra a été mise sur pied afin de faire face à l’épidémie, à Djouba. Jusqu’à présent, 53 bénévoles ont été formés à la promotion de l’hygiène et contribuent à la construction de latrines publiques et de stations de lavage des mains.
  • Nos approvisionnements en eau potable bénéficient à 69 900 personnes.
  • Dans l’enceinte de l’ONU à Djouba, nous fournissons de l’eau potable à 10 000 personnes, ce qui représente environ 192 000 litres d’eau par jour.
  • À Awerial, dit le comté des lacs, nous avons mis sur pied des dépôts nous permettant de fournir de l’eau purifiée à 40 000 personnes.
  • À Djouba et Awerial, nous avons construit 500 latrines au profit de 27 400 personnes.
  • Dans les camps, nous avons formé 65 000 personnes aux bonnes pratiques d’hygiène et de salubrité publiques (se laver les mains et utiliser des comprimés purificateurs d’eau, par exemple).

Sécurité alimentaire en situation d’urgence

  • À Djouba, notre projet de distribution de charbon a jusqu’à présent bénéficié à plus de 13 000 personnes, palliant à l’un des plus grands besoins dans les camps : le manque de combustible pour cuisiner.
  • Nous distribuons également des fourneaux consommant peu, ainsi que des meules à grains.

Oxfam dans la région

Nous avons une équipe d’intervention d’urgence au Soudan du Sud. Nous concentrons nos efforts sur la santé publique, les moyens de subsistance et les besoins d’urgence, un accent étant mis sur la promotion de l’égalité hommes-femmes et de la diversité. Nous menons en parallèle des activités de plaidoyer et d’orientation politique. Nous sommes présents dans le sud du Soudan depuis 1983. Nous y apportons une aide humanitaire aux victimes des violences armées, de la sécheresse et des inondations, mais apportons également une aide au développement à long terme à certaines des communautés les plus vulnérables.

Mise à jour : 13 juin 2014

En savoir plus

Blog : La population sud-soudanaise de nouveau en proie aux violences (janvier 2014)

Rapport : Sauver la paix au Sud-Soudan (janvier 2010)

Syndiquer le contenu
Permalink: http://oxf.am/wgz