Filles yéménites attendant un versement d'argent. Photo: Wolfgang Gressmann
22% des Yéménites ne sont pas en mesure de produire ou acheter la nourriture dont ils ont besoin

Crise au Yémen

“Des familles imposent à leurs enfants de dormir en plein jour pour atténuer la douleur de la faim.”

Alors que la faim gagne du terrain, s'ajoutant à une malnutrition chronique, plusieurs millions de personnes au Yémen font aujourd'hui face à une grave crise humanitaire. Oxfam vient en aide aux personnes les plus durement touchées via des programmes d'approvisionnement en eau, de mise en place d'infrastructures sanitaires et d'hygiène et d'appui aux moyens de subsistance.

Le contexte

La crise politique que le Yémen a connue en 2011 a provoqué une progression de la faim dans le pays avec la flambée des prix des produits alimentaires et du carburant. Le nombre de personnes souffrant de la faim a doublé depuis 2009 : plus de 10 millions de personnes, soit 44 % de la population du Yémen, n'ont pas suffisamment à manger aujourd'hui. Selon l'ONU, les taux de malnutrition sont alarmants, un enfant sur trois souffrant de malnutrition sévère dans certaines régions du pays. Des millions de personnes ont épuisé leurs moyens de subsistance et n'ont plus de quoi acheter suffisamment de nourriture pour leurs familles, se retrouvant dans des situations extrêmement précaires.

Dans le même temps, dans le nord et le sud du pays, quelque 465 000 personnes sont toujours déplacées à cause du conflit qui oppose les forces gouvernementales à des groupes tribaux.

Si des travaux de reconstruction sont actuellement en cours à Sa'ada, des centaines de milliers de déplacés sont néanmoins encore hors de portée et ne peuvent recevoir d'aide. Bien que 15 % des personnes déplacées ont regagné leurs domiciles, l'insécurité permanente et les risques d'explosion des mines empêchent encore nombre d'entre elles de faire de même.

L'action d'Oxfam

Face à la progression de la faim au Yémen, Oxfam vient en aide à la population.

A Hodeidah, nous avons versé des dons en argent à 12 000 foyers (soit près de 100 000 personnes) qui souffrent de la faim, afin qu'ils puissent se procurer de la nourriture et lutter contre la malnutrition. 

Dans le sud, Oxfam vient en aide à 12 000 déplacés installés provisoirement dans des écoles et des camps à Aden. Au nord, nous continuons à fournir de l'eau, des installations sanitaires et des services d'hygiène à plus de 60 000 personnes vivant dans des camps et des communautés d'accueil. Nous travaillons également dans zones isolées d'Amran et de Sa'ada, difficiles d'accès en raison de l'insécurité, par l'intermédiaire de partenaires locaux pour fournir de l'eau et mettre en place ou réhabiliter des installations sanitaires. 

Nous aidons des centaines de familles retournées dans leurs maisons à reconstituer leurs moyens de subsistance en leur apportant des chèvres et du fourrage. Nous formons également des centaines de personnes aux bases de l'entrepreneuriat afin de les aider à prendre un nouveau départ.

Faites un don

Vous pouvez soutenir les actions d'Oxfam au Yémen en faisant un don à l'affilié suivant, qui a lancé un appel direct en faveur du Yémen :

Vous pouvez également adresser un don au fonds général d’urgence via l'affilié national Oxfam le plus proche. Votre argent servira à financer notre travail d’urgence dans le monde, y compris en intervenant dans des pays comme le Yémen.

Au cours des mois qui viennent, nous prévoyons de répondre aux besoins de 300 000 personnes au Yémen, si la situation politique venait à se détériorer, laissant des personnes vulnérables sans les ressources nécessaires pour satisfaire leurs besoins vitaux.

En savoir plus

La faim au Yémen (diaporama sonore en anglais)

Where There’s a Will: Tackling the humanitarian crisis in Yemen (rapport en anglais)

Reprendre le travail dans le nord du Yémen (Getting back to work in northern Yemen, post de blog en anglais)

Juillet 2012

Syndiquer le contenu
Permalink: http://oxf.am/Je4