Palestine : les ministres des Affaires étrangères de l’UE doivent agir pour éviter une crise humanitaire imminente

Publié le : 13 Septembre 2006

L’ONG internationale Oxfam a invité les ministres des Affaires étrangères réunis demain à Bruxelles à reprendre immédiatement l’aide internationale à l’Autorité palestinienne, afin d’éviter une crise humanitaire imminente.

Faisant suite à la suspension de l’aide à l’Autorité Palestinienne, le Mécanisme Temporaire International mis en place par l’Union européenne pour fournir une aide directe à la population palestinienne n’est pas parvenu à répondre à de nombreux besoins élémentaires, déplore Oxfam.

Plus de 90.000 fonctionnaires sont exclus de ce mécanisme. Selon Oxfam, ces employés assument la charge de près d’un demi million de Palestiniens. Les fonds des ministères et des autorités locales sont épuisés, abandonnant à leur sort plus de 1.500 écoles sans budget, laissant les déchets s’amonceler dans les rues et obligeant les hôpitaux à lutter pour faire face à la situation.

Afin de fournir de l’aide à travers le mécanisme, la Commission européenne a dépensé 12 millions d’euros pour le développement d’une structure de financement parallèle via le Bureau du Président, alors que les ministères de l’Autorité palestinienne fournissent déjà une assistance.

Adam Leach, porte-parole d’Oxfam International :

“Les institutions palestiniennes doivent pouvoir mener à bien leurs tâches vitales.”

“Oxfam estime qu’un demi million de Palestiniens sont aujourd’hui privés de revenus, car ils dépendent des salaires de dizaines de milliers de fonctionnaires qui n’ont pas été payés depuis plus de 6 mois. Les paiements directs (limités) de la Commission européenne n’ont pas permis de résoudre cette crise croissante. De nombreux ménages de Gaza ne peuvent même plus vider leurs fosses sceptiques, qui débordent aujourd’hui.”

“La mise sur pied d’un nouveau Gouvernement palestinien offre l’opportunité de faire avancer le processus de paix. Mais cela ne pourra fonctionner sans aide internationale. Maintenir la suspension de l’aide ne fera qu’exacerber la souffrance et créera des tensions qui affaibliront les efforts de l’UE dans le soutien d’une paix juste et durable”.

Le 2 septembre, le personnel médical a rejoint les enseignants dans une manifestation nationale de protestation face aux manques qu’ils subissent dans l’exercice de leur fonction. Les organisations partenaires d’Oxfam-Solidarité et d’Oxfam Novib, des organisations d’aide médicale, la Palestinian Medical Relief Society et l’Union of Health Work Committees se battent pour faire face à l’afflux de patients.

Contacts

Pour toute information, veuillez contacter : Louis Belanger, porte-parole d’Oxfam à Bruxelles, +32 473 562 260