Rapport d’avancement sur Haïti

Janvier-décembre 2011

Publié le : 10 Janvier 2012
Auteur: 
Lucy Davies, coordonnatrice des communications, Oxfam GB

Comme nous l’avons signalé dans le rapport d’avancement à un an, Oxfam a mobilisé environ 98 millions de dollars pour son programme d’intervention de trois ans post-séisme. Un revenu supplémentaire de 8 millions de dollars a été mobilisé en 2011, ce qui porte le total des revenus collectés à 106 millions de dollars. Fin 2011, Oxfam aura dépensé environ 96 millions de dollars. Ces fonds ont été consacrés aux efforts en vue de satisfaire les besoins les plus fondamentaux des rescapés du séisme et d’établir des solutions plus durables à la pauvreté à long terme de la population.

Le thème principal de ce rapport est la transition, dans un contexte de besoins humanitaires qui continuent d’exister. En effet, plus d’un demi-million de personnes sont encore gravement touchées deux ans après le séisme. Les sections plus précises traitent du travail mené par Oxfam dans les domaines suivants :

  • approvisionnement en eau salubre et systèmes d’assainissement ;
  • développement économique et création d’emplois ;
  • reconstruction des communautés ;
  • le besoin de protection ;
  • une approche de partenariat à long terme.

L’objectif du présent rapport est de rendre des comptes aux particuliers, aux gouvernements et aux autres institutions qui ont si généreusement donné au Fonds d’aide aux victimes du séisme (Earthquake Fund), et aux organisations partenaires, aux alliés, aux membres du personnel et aux volontaires.

L’avenir

Oxfam s’est engagé en faveur du processus de reconstruction en Haïti, et l'organisation mettra au point des programmes novateurs pour contribuer à autonomiser les communautés locales et à établir les fondations d’une société civile plus robuste. Il s’agira de :

  • travailler en étroite collaboration avec les autorités gouvernementales locales dans des domaines dans lesquels les installations d’approvisionnement en eau, d’assainissement et de santé publique sont insuffisantes et où des solutions permanentes peuvent être établies.
  • aider les communautés et les autorités locales à ramasser les ordures, à déboucher les rigoles d’écoulement et à améliorer les installations d’assainissement et, par ce biais, à jouer un rôle dans le processus de reconstruction des quartiers
  • fournir des subventions et des prêts au moment voulu pour encourager la croissance des petites et moyennes entreprises, afin qu’elles embauchent ensuite d’autres employés.
  • étendre les activités menées avec les petits agriculteurs et les entrepreneurs agricoles afin de renforcer leurs efforts de reconstruction des activités de production et de commercialisation agricoles.
  • veiller à ce qu’Oxfam conserve une forte capacité humanitaire pour faciliter une intervention rapide lors des situations d’urgence, parallèlement au renforcement des programmes d’atténuation des effets des catastrophes au niveau communautaire, de manière à ce que les personnes puissent se préparer et soient moins vulnérables aux ouragans, aux inondations ou aux séismes futurs.
  • investir dans le renforcement des compétences et des capacités des organisations locales de manière à ce qu’elles fonctionnent plus efficacement et consolider les réseaux de partenaires et d’ONG pour que les informations et les enseignements puissent être partagés.
Permalink: http://oxf.am/oY7