Les bombardements réduisent gravement le programme d’aide d’Oxfam

“Les dirigeants du monde doivent prendre toutes les mesures nécessaires pour faire cesser les attaques d’où qu’elles viennent”
Élizabeth Anctil
représentante d’Oxfam-Québec à Jérusalem
Publié le : 28 Décembre 2008

Oxfam International déclare que la population de la Bande de Gaza fait face à une grave crise humanitaire si les bombardements ne cessent pas et si les Israéliens n’autorisent pas immédiatement l’envoi d’aide humanitaire.



Les bombardements causent de graves dommages aux infrastructures civiles de Gaza et de nombreuses zones sont sans eau ni électricité. Il faut souligner que le nombre de victimes a complètement submergé les services de santé déjà très insuffisants de Gaza. Tous les hôpitaux rapportent qu’ils ne disposent plus des fournitures essentielles et le peu qu’ils ont disparaît rapidement.



Oxfam a déjà dû suspendre la plus grande partie de son travail humanitaire à Gaza à cause des bombardements et un programme alimentaire qui devait rejoindre 25.000 personnes a été suspendu. Les partenaires locaux d’Oxfam s’activent présentement à porter secours aux personnes blessées par les bombardements en cours.



Élizabeth Anctil, représentante d’Oxfam-Québec à Jérusalem déclare : « À Gaza, des centaines de milliers de personnes dépendent d’Oxfam et d’autres organisations d’aide internationales pour leurs besoins de base : eau potable, nourriture et hygiène. Gaza a été coupée du monde pendant 19 mois et les gens sont déjà au bout du rouleau. Le risque de crise humanitaire est réel si les bombardements ne cessent pas immédiatement. »



« La communauté internationale ne doit pas rester les bras croisés et permettre aux dirigeants israéliens de s’attaquer avec violence et de façon disproportionnée aux civils palestiniens en violation formelle du droit international. Oxfam condamne les attaques de roquettes du Hamas contre les civils israéliens. Toutefois, celles-ci ne justifient pas cette réponse militaire écrasante qui tue des civils innocents. »



« Les dirigeants du monde doivent prendre toutes les mesures nécessaires pour faire cesser les attaques d’où qu’elles viennent et doivent pousser les Israéliens à ouvrir de façon permanente tous les points de passage vers Gaza. »