Les dirigeants ne peuvent cacher le fait qu'ils n'ont pas tenu leurs promesses
Sommet du G8 au Canada: les dirigeants ne peuvent cacher le fait qu'ils n'ont pas tenu leurs promesses

Le Sommet de la honte du G8 échoue à aider les plus pauvres

“La seule promesse qui compte est celle qui a été faite à Gleneagles d'augmenter l'aide de 50 milliards de dollars d'ici à 2010, et c'est justement cette promesse qu'ils ont abandonnée.”
Mark Fried
Porte-parole d'Oxfam au sommet du G8
Publié le : 26 Juin 2010

Alors que le Sommet du G8 touche à sa fin, l'organisation internationale Oxfam a critiqué les dirigeants des pays riches pour ne pas avoir respecté leurs promesses et essayé de détourner l'attention avec une initiative sur la santé maternelle et infantile.

« Le calme du lac de Muskoka a endormi les chefs des pays du G8. En effet, leurs décisions s'avèrent trop modestes pour faire face à l'ampleur des problèmes et des promesses non tenues depuis Gleneagle, a déclaré Mark Fried, porte-parole d'Oxfam. L'échec du G8 laissera un triste héritage aux enfants privés d'école, aux malades privés de médicaments et aux affamés privés de nourriture. »

Avec la stagnation de l'aide globale du G8, leurs engagements de cinq milliards de dollars pour la santé maternelle seront probablement ponctionnés sur des domaines vitaux tels que l'éducation et de la nourriture, prévient Oxfam.

« Cette année, le sujet phare est la santé maternelle. L'année dernière c'était la crise alimentaire. Chaque année le G8 prend une nouvelle initiative. Mais avec la stagnation de l'aide globale, il ne fait que déplacer l'argent, ajoute M. Fried. La seule promesse qui compte est celle qui a été faite à Gleneagles d'augmenter l'aide de 50 milliards de dollars d'ici à 2010, et c'est justement cette promesse qu'ils ont abandonnée ».

Lors du dernier G8, les bailleurs de fonds avaient annoncé 22 milliards de dollars sur trois ans pour soutenir l'agriculture dans les pays en développement, mais Oxfam a calculé que seuls six milliards au mieux représentera de l'argent nouveau.

« Un milliard de personnes ont faim dans le monde, mais il semble que le G8 soit parti déjeuner. A la place d'argent nouveau pour de vieilles promesses, nous n'avons obtenu que de l'argent déjà promis, re-promis, recyclé et renommé a déclaré M. Fried. Oxfam demande à la France qui accueillera le G8 l'année prochaine, de prendre de véritables responsabilités et de ressusciter les engagements fait aux plus pauvre de la planète ».

L'attention se déplaçant maintenant sur le G20, Oxfam est encouragée par la place qu'ont obtenu les questions de développement sur l'ordre du jour du sommet, et a appelé les dirigeants à inviter les pays pauvres à leur table. Le G20 ne doit pas répéter l'erreur du G8 en invitant uniquement l'Afrique pour la photo de famille.

Oxfam a également exhorté le G20 à adopter une taxe sur les transactions financières pour mobiliser les fonds nécessaires pour lutter contre la pauvreté et les changements climatiques.

« Après le scandale des promesses non tenues du G8, le G20 a aujourd'hui l'opportunité de relever la tête et d'agir en faveur des plus pauvres, a déclaré à Toronto l'acteur et ambassadeur Oxfam Bill Nighy. Une taxe Robin des Bois sur les banques est une manière simple mais géniale pour récolter des centaines de milliards de dollars pour aider les millions de personnes pauvres qui ont été les plus durement touchés par le ralentissement économique mondial. »

En savoir plus

Diaporama: Un mariage pour le peuple: Les "Big Heads" d'Oxfam au G8 à Huntsville, Canada

Exigez que les dirigeants mondiaux tiennent leurs promesses – Engagez-vous pour la Santé et l'Education

Les derniers blogs, vidéos, photos et tweets d'Oxfam au curs des sommets G8/G20

Contacts

For further information: Laura Rusu +1 202 459 3739 ou +1 647 381 9280 LRusu@oxfamamerica.org Jon Slater +44 7876 476403 ou +1 647 381 9358 JSlater@oxfam.org.uk Karen Palmer +1 613 240 3047 ou +1 647 381 9247 KarenP@oxfam.ca Justine Lesage +1 514 513 0013 ou +1 647 381 8634 LesageJ@oxfam.qc.ca