Réaction de Contrôlez les armes au nouveau texte de la conférence finale sur le traité sur le commerce des armes

Publié le : 27 Mars 2013

Pour Anna Macdonald, responsable des questions liées au contrôle des armes à Oxfam :

« Nous constatons que des améliorations ont été apportées à la précédente version de projet de traité, mais il reste encore des problèmes importants à régler dans le dernier texte.

« Le champ d’application du traité demeure trop limité. Nous avons besoin d’un traité qui couvre toutes les armes classiques, pas uniquement quelques unes. En outre, les critères au regard desquels les Etats doivent décider d’autoriser un transfert d’armes ou non ne doivent pas être ambigus.

« Il nous reste 24h avant la fin de cette conférence. Les 103 Etats qui se sont clairement prononcés lundi en faveur d’un texte fort ne doivent pas abandonner le combat. Ils doivent mettre à profit le temps qui leur reste pour s’assurer que demain [28 mars 2013] un accord sur un texte robuste sera trouvé.

« Nous voulons un traité qui indiquera clairement aux dictateurs, à ceux qui bafouent et violent les droits humains, que leur temps est révolu. Nous voulons un traité qui fera la différence pour les Congolais, les Maliens, les Syriens et toutes celles et ceux qui souffrent au quotidien des conséquences de la violence armée. »

Contacts

Pour de plus amples informations, merci de bien vouloir contacter :

Sur le même sujet

Pourquoi avons-nous besoin d'un traité international sur le commerce des armes

Rapport : Les armes à l'œil : comment aboutir à un traité sur le commerce des armes efficace

Agir

Soutenez un traité sur le commerce des armes à toute épreuve

Permalink: http://oxf.am/UkY