Oxfam a apporté son aide à plus d'1,2 million d'Haïtiennes et Haïtiens
Oxfam a apporté son aide à plus d'1,2 million d'Haïtiennes et Haïtiens

Séisme en Haïti : quatre ans après

“Quatre ans après, nous concentrons nos efforts sur le développement à long terme, pour un changement durable.”

Malgré les progrès de reconstruction, l'engagement public et l'aide internationale restent nécessaires pour faire face aux défis humanitaires et de développement de Haïti

Le 12 janvier 2014 correspond au quatrième anniversaire du tremblement de terre de magnitude 7,3 sur l'échelle de Richter qui a dévasté Haïti et fait plus de 220 000 morts et 300 000 blessés. Le tremblement de terre a également laissé 1,5 million de personnes sans toit et provoqué d'énormes crises humanitaire, y compris une épidémie de choléra qui a débuté en octobre 2010, mettant en lumière les défis de développement à long terme, auxquels se sont ajoutées plusieurs tempêtes tropicales.

Les besoins restent importants

Quatre ans après, le relèvement d'Haïti se heurte encore à de grands obstacles. Selon les Nations unies, 817 000 Haïtiens ont encore besoin d'assistance humanitaire, du fait de conditions de vie difficiles et de risques accrus d'expulsions des 306 camps existant encore. Par ailleurs, l'insécurité alimentaire, la malnutrition et le choléra représentent des défis supplémentaires auquel l'aide humanitaire et au développement doivent répondre. L'épidémie de choléra reste une crise sanitaire importante puisqu’Haïti concentre la moitié des cas supposés de choléra dans le monde.

Des progrès notables

D'un autre côté, grâce à la détermination de la population haïtienne et de son gouvernement, ainsi qu’à la générosité du public et d’États du monde entier, des progrès notables ont été enregistrés. 89 % des personnes déplacées ont quitté les camps, les cas de choléra ont diminué de moitié, et la capacité des autorités haïtiennes à coordonner l'aide humanitaire dans les situations d'urgence s’est renforcée.

Les Haïtiennes et Haïtiens se forgent un nouvel avenir en reconstruisant des structures de gouvernance efficaces avec une plus grande participation des femmes dirigeantes, des organisations de la société civile, des administrations publiques et du secteur privé aux plans de reconstruction et aux programmes de gestion des risques.

Notre action à Haïti

Le travail actuel d'Oxfam à Haïti est aujourd'hui centré sur le développement à long terme, favorisant un changement durable. Nos projets visent à garantir les droits suivants :

  • droit à vivre en sécurité, en contribuant à la mise en place d'abris sûrs et décents, dans des communautés sûres et saines ; 
  • droit à des moyens de subsistance durables, en renforçant la sécurité alimentaire par le bien de programmes de développement des ressources agricoles axés sur le soutien aux petits agriculteurs et aux entreprises tenues par des femmes et sur la sensibilisation et l'adaptation au changement climatique ;
  • droit aux services essentiels, en construisant des services sanitaires durables qui permettent aux communautés de s'épanouir dans un environnement plus sain ;
  • droit à faire entendre sa voix, en soutenant les groupements locaux et la participation des femmes aux prises de décision afin de renforcer leurs liens avec les autorités et les ONG locales, par le biais d'activités participatives, formatrices et valorisantes ;
  • droit à une identité, en offrant des opportunités pour les Haïtiens déplacés, et particulièrement les femmes, afin de faciliter leur réintégration au sein de la société.

Au cours de la première année de notre intervention humanitaire consécutive au tremblement de terre de 2010, nous sommes venus en aide à 500 000 personnes. Nous avons notamment fourni de l’eau et des services sanitaires dans les camps, soutenu des programmes de protection pour les victimes de violences liées au genre et encouragé la création de ressources par le biais de programme « argent-contre-travail » et de soutien aux petites entreprises.

En 2011, nous avons engagé une phase de transition de nos opérations d’urgence vers des programmes de réhabilitation et de développement, quittant progressivement les quelque 120 camps dans lesquels nous travaillions. Nous avons transmis la plupart de nos programmes de gestion de l’eau et des services sanitaires (WASH) à des comités locaux préalablement formés et avons mis en place des mécanismes alternatifs permettant de continuer à fournir ces services dans les camps que nous avions quittés. Nous continuons à suivre ces camps afin de pouvoir intervenir rapidement en cas de besoin et organisons régulièrement des formations destinées aux comités de gestion de l’eau.

En 2012, nous avons apporté un soutien à 325 000 personnes et avons alors commencé à travailler davantage au sein des communautés que dans les camps et à identifier des organisations haïtiennes avec lesquelles nous travaillons en partenariat pour renforcer la participation des citoyennes et citoyens. 

Nous sommes également intervenus au lendemain des tempêtes tropicales Isaac et Sandy en assurant, entre autres, la distribution de semences et de matériels divers aux paysannes et paysans et en menant des activités de prévention du choléra.

Cartographie des zones d'interventions d'Oxfam en Haïti


Afficher la carte Oxfam en Haïti au grand format

Un grand merci pour votre soutien !

En 2010, Oxfam a pu lever près de 98 millions de dollars pour son programme triennal d’intervention à la suite du séisme en Haïti. 8 millions supplémentaires ont été collectés en 2011, ce qui a porté le total des financements obtenus pour les trois années consécutives au séisme à 106 millions de dollars. En 2013, notre budget total à Haïti s'est élevé à 18,9 millions de dollars. 

Tout cela représente des sommes conséquentes, mais compte tenu des défis récurrents et nouveaux auquel Haïti est confronté – épidémie de choléra, ouragans dévastateurs et capacités limitées du gouvernement pour y faire face – un soutien financier important et efficace est encore nécessaire. On estime qu'environ 168 millions de dollars sont nécessaires pour Haïti afin de répondre aux besoins humanitaires des Haïtiens et Haïtiennes les plus pauvres et les plus vulnérables. Oxfam appelle la communauté internationale à continuer à soutenir durablement le gouvernement haïtien aux niveaux national et local afin de renforcer ses capacités et sa résilience.

Vous pouvez faire un don à notre fonds général d’urgence via l'affilié national Oxfam le plus proche. Votre argent servira à financer notre travail d’urgence dans le monde, y compris en Haïti.

Oxfam est présent en Haïti depuis 1978. Au lendemain du séisme, Oxfam a employé jusqu’à 1 000 personnes, dont 90 % d’Haïtiens et Haïtiennes, pour assurer les opérations d’urgence. Début janvier 2013, nos effectifs sur place s’élevaient encore à 330 personnes, avec le même pourcentage de personnel local. Nous avons jusqu’à présent travaillé avec plus de 100 organisations communautaires pour mettre en œuvre nos programmes.

En savoir plus

Rapport d’avancement sur Haïti – Janvier-décembre 2011

Recommandations d’Oxfam pour la reconstruction d’Haïti : Haïti, une reconstruction au ralenti : deux ans après le tremblement de terre (janvier 2012)

Lire : derniers blogs sur Haïti sur notre Chaîne de blogs « Conflits et Urgences »

Twitter: Suivez @oxfam_fr pour les dernières mises à jour d'Oxfam International, les rapports, les blogs et des liens vers des contenus pertinents.

--

Contact médias (à destination des journalistes, pour interviews, visites et photos) :

  • Roxanne Paisible (créole, français et anglais) : rpaisible@oxfam.org.ht / +509 3701 5984
  • Tania Escamilla (anglais et espagnol) : tescamilla@oxfam.org.uk / +52 1 55 4181 3147

Dernière mise à jour : janvier 2014

Syndiquer le contenu
Permalink: http://oxf.am/ZTr