A Yogyakarta, Oxfam et ses partenaires viennent en aide à 20.000 personnes

Publié le : 30 Mai 2006

Oxfam coordonne avec les partenaires locaux la planification de l’aide et distribue de l’eau potable et des produits essentiels aux populations affectées. Les équipes de secours d’urgence d’Oxfam viennent actuellement en aide à quelque 20 000 personnes sans abri à la suite du tremblement de terre à Yogyakarta, en leur fournissant de l’eau et des produits essentiels.

Oxfam coordonne avec les partenaires locaux la planification de l’aide et distribue de l’eau potable et des produits essentiels aux populations affectées

Les équipes de secours d’urgence d’Oxfam viennent actuellement en aide à quelque 20 000 personnes sans abri à la suite du tremblement de terre à Yogyakarta, en leur fournissant de l’eau et des produits essentiels.


72 heures après le terrible séisme qui a secoué le centre de l’île de Java, près de Yogyakarta, Oxfam intensifie rapidement ses efforts. Des équipes de secours sont à l’œuvre pour fournir de l’eau potable, installer des réservoirs d’eau dans trois hôpitaux, distribuer des bâches pour s’abriter et des trousses d’hygiène pour prévenir l’éclosion de maladies dans les camps de fortune bondés qui ont été érigés près des hôpitaux et des communautés autour de la région touchée.

En dépit des conditions météorologiques difficiles et des pluies torrentielles, de nombreuses victimes hésitent à retourner chez elles de peur que les répliques sismiques n’ébranlent leurs fragiles habitations. En outre, le volcan Merapi qui surplombe Yogyakarta continue de susciter l’inquiétude. Selon les vulcanologues, l’activité du volcan s’intensifie sensiblement et le niveau d’alerte, élevé depuis plusieurs mois, est maintenu.
En collaboration avec le gouvernement, les autorités locales et les organisations partenaires, Oxfam a largement contribué à coordonner la planification préalable aux catastrophes en prévision d’une éventuelle éruption. Grâce à cette préparation, Oxfam a pu réagir rapidement suite au tremblement de terre en distribuant du matériel de secours aux communautés. Oxfam se sert aussi de ses ressources matérielles et humaines basées à Jakarta, à Aceh, au Timor occidental et en Asie du Sud pour répondre aux besoins pressants à Yogyakarta.

« Au fur et à mesure que les organisations afflueront dans la région au cours des prochains jours pour apporter de l’aide essentielle aux victimes, il faudra coordonner adéquatement les efforts déployés de sorte que l’aide soit apportée aux gens qui en ont le plus besoin », déclare Michel Verret, directeur développement et relations publiques Oxfam-Québec.
Oxfam prépare actuellement, à partir de ses observations des deux premières journées de secours d’urgence, un plan initial d’intervention en cas de catastrophe d’une durée de trois mois que nous espérons annoncer d’ici quelques jours. « De 150 000 à 200 000 personnes sont sans abri suite à la catastrophe. Il va sans dire que notre intervention ne sera pas de courte durée, ajoute Michel Verret. Nous concentrons actuellement nos efforts sur les secours d’urgence, mais l’immense défi de coordonner les ressources des organismes et des gouvernements pour rebâtir les maisons et les vies nous attend. »


Contacts

Pour plus d''informations ou des entrevues, contactez :
Marie Devers, Québec, +514 382 79 22 poste 237
Gemma Swart, Bangkok ,+66 1 814 7756
Sam Barratt, London, +44 7818 406 050

Porte-parole à Yogyakarta:
Craig Owen, +62 812 698 9621
Paulette Song, +62 812 8064 / +161 7459 0918

En savoir plus sur :