Winnie Byanyima, directrice générale d'Oxfam international

Winnie main

Winnie Byanyima est la directrice générale d’Oxfam International. C’est une figure de proue de la défense des droits des femmes, de la gouvernance démocratique et de la consolidation de la paix.

Née en Ouganda, Mme Byanyima a été élue trois fois au parlement ougandais et y a siégé pendant onze ans. Elle a dirigé le premier groupe de femmes parlementaires de son pays, prônant l’inscription de dispositions novatrices en faveur de l’égalité entre les femmes et les hommes dans la constitution ougandaise de 1995. Experte de renommée internationale dans le domaine des droits des femmes, elle a fondé le Forum for Women in Democracy (FOWODE), une organisation de la société civile toujours très active. Elle a siégé à la Commission de l’Union africaine et dirigé l’équipe Genre et Développement du Programme des Nations unies pour le développement

Mme Byanyima a signé l’accord de paix de 1985 en Ouganda et a contribué à négocier et promouvoir la participation des femmes dans les processus de paix au Rwanda, en Afrique du Sud, au Burundi, au Soudan et dans d’autres pays sortant d’un conflit.

Elle fait partie des fondateurs de la Global Gender and Climate Alliance, qui réunit 60 organisations de la société civile et institutions bilatérales et multilatérales, et a présidé un groupe de travail interinstitutionnel de l’ONU sur l’égalité hommes-femmes dans le cadre des objectifs du Millénaire pour le développement et sur le changement climatique. Elle a participé à nombre de comités internationaux, tels que la Fondation pour le renforcement des capacités en Afrique et le Centre international de recherche sur les femmes (ICRW). 

Elle est titulaire d’une maîtrise (MSc) en génie mécanique et énergétique de l’Université de Cranfield, ainsi que d’une licence (BSc) en ingénierie aéronautique de l’Université de Manchester.

Le 1er mai 2013, elle a entamé un mandat de cinq ans à la tête d’Oxfam International.

« Oxfam s’inscrit dans une époque difficile de changements. Nous devons saisir toutes les occasions d’aider les populations pauvres à faire valoir leurs droits et à s’affranchir de l’injustice de la pauvreté et de la faim. J’ai la conviction que le monde a plus que jamais besoin d’une société civile forte. »

Les récents événements auxquels Winnie Byanyima a participé :

Sommet des Nations unies sur le climat à New York (23 septembre 2014)

Forum « Frontiers in Development », USAID (18-19 septembre 2014)
Plénière d’ouverture sur le thème « Pauvreté extrême et programme de développement pour l’après-2015 – une opportunité », avec John Podesta, Tedros Adhanom Ghebreyesus, Erik Solheim, Winnie Byanyima et Michael Elliot. Table ronde intitulée « Si la pauvreté diminue, pourquoi se soucier des inégalités ? », avec Rosa Canete, Nancy Birdsall, Winnie Byanyima, Branko Milanovic et Stephen O’Connell.

Lancement du rapport de la Banque Mondiale « Voice and Agency: Empowering Women and Girls for Shared Prosperity » (9 septembre 2014)
À l’occasion de ce lancement, la Banque européenne pour la reconstruction et le développement a organisé une table ronde avec Sabina Alkire, Winnie Byanyima, Liz Ditchburn, Soha Soliman et Charlotte Watts.

Séminaire du Vatican sur le « Bien commun mondial » (11-12 juin 2014) 
Séminaire du Conseil pontifical « Justice et Paix », organisé dans la Cité du Vatican, à la demande du Pape François, sur le thème de la pauvreté endémique, la montée des inégalités et le besoin d’une économie mondiale plus inclusive. Participant-e-s : Winnie Byanyima, Mark Carney, José Ángel Gurría, Pascal Lamy, Amina Mohammed, Jeffrey Sachs et Muhammad Yunus.

Conférence « L’essor africain » organisée par le FMI : table ronde de conclusion « prochaines étapes et actions communes » (30 mai 2014)
Qu’est-ce qui doit être fait pour l’essor de l’Afrique et par qui ?
Participant-e-s : Alberto Vaquina, Premier ministre du Mozambique, Christine Lagarde, directrice générale du FMI, Daniel Kablan Duncan, Premier ministre et ministre de l’Economie, des Finances et du Budget ivoirien, Winnie Byanyima et Bob Collymore, Directeur général de Safaricom et directeur de la gouvernance pour l’Afrique de Vodacom.

Forum économique mondial pour l’Afrique 2014 : table ronde « débloquer la croissance créatrice d’emplois » (9 mai 2014)
L’Afrique est la deuxième région du monde en termes de croissance, et pourtant, seule une personne sur quatre y détient un emploi salarié stable. Comment les stratégies de croissance du continent peuvent-elles être plus inclusives et créatrices d’emplois ?
Participant-e-s : Goodluck Ebele Jonathan, Klaus Schwab, Winnie Byanyima, John Rice, Dominic Barton, Paul Kagame, Aliko Dangote

Forum de l’OCDE 2014 : table ronde « Sociétés inclusives » (5 mai 2014)
Participant-e-s : Winnie Byanyima, Jason Furman, modérateur, Philip J. Jennings, Michel Landel

Forum de l’OCDE 2014 : table ronde « Taxer pour le développement » (5 mai 2014)
Participant-e-s : Ngozi Okonjo-Iweala, Winnie Byanyima, John Christensen, Paul Collier, Margaret Hodge, modérateur, Alan McLean

Vous pouvez suivre @Winnie_Byanyima sur Twitter et retrouver ses derniers posts de blog