Bangladesh

Au Bangladesh, la pauvreté est aussi extrême que généralisée : presque la moitié de la population vit avec moins d’un dollar par jour. Notre mission au Bangladesh vise principalement à renforcer les communautés et à encourager les contributions majeures des femmes.

Le contexte

Le Bangladesh fait partie des pays à la densité de population la plus élevée au monde, avec 160 millions d’habitants regroupés dans un delta de 130 168 km² se jetant dans le Golfe du Bengale. De par sa position géographique et les effets du changement climatique, le Bangladesh subit régulièrement des catastrophes naturelles aux conséquences désastreuses. Plus particulièrement, ses 600 km de côtes figurent parmi les zones les plus menacées au monde par les catastrophes naturelles.

Oxfam au Bangladesh

C’est en 1970 qu’Oxfam intervient pour la première fois au Bangladesh, en venant en aide aux victimes d’un cyclone, avant de soutenir les habitants lors de la guerre de libération en 1971. En 2012, Oxfam a reçu le titre d’Ami de la guerre de libération du Bangladesh pour son travail réalisé en 1971.

Nous collaborons avec de nombreux partenaires comprenant entre autres des organisations sociales et civiles, des ONG, des organismes de presse, des universités locales et étrangères, des entreprises du secteur privé et différentes autorités gouvernementales. Selon nous, Oxfam joue le rôle particulier d’un facilitateur de réseau assurant le lien au Bangladesh entre ceux qui détiennent le pouvoir et une population sans ressources.

Notre présence au Bangladesh vise à :

  • Établir l’égalité des sexes : donner les moyens aux femmes de prendre des décisions capitales sur leur avenir, leur famille, leur communauté et leur pays, en leur permettant de réaliser leurs droits, de contrôler les ressources, en les libérant de la violence et en leur fournissant un accès aux sphères sociales et politiques.
  • Améliorer l’éducation : assurer une meilleure éducation à tous les habitants et permettre aux petites filles et aux jeunes femmes de bénéficier d’un accès stable à une éducation de qualité.
  • Offrir des moyens d’existence durables et sûrs : renforcer la sécurité de l’alimentation et des revenus pour les habitants les plus marginalisées à travers un renforcement des communautés, des conditions de vie et une meilleure protection contre les catastrophes.
  • Fournir une réponse humanitaire : venir en aide aux femmes, aux hommes et aux enfants, à leurs communautés, au gouvernement et aux acteurs humanitaires présents sur place de manière à ce qu’ils puissent faire face et réagir de manière appropriée lors de catastrophes. Cette démarche passe par une préparation et une amélioration des politiques pour atténuer les conséquences négatives sur les femmes et les hommes, accélérer et optimiser les réponses propres à chaque sexe afin d’assurer un rétablissement à long terme plus rapide.

Partagez cette page :