Maroc

maroc

Le Maroc, en tant que monarchie constitutionnelle de droit divin, a réagi à la vague de révolte et de qui a touché le monde arabe en 2011 à travers une réforme constitutionnelle suite à des mouvements de contestation populaires.

Cette réforme vise à limiter les pouvoirs de la Monarchie dans les domaines législatif et exécutif, à instaurer la suprématie du droit international sur la législation nationale ainsi que le principe d’égalité entre hommes et femmes en participation politique.

Elle contient donc de grandes ambitions de démocratisation et de développement de l’Etat de droit au Maroc mais sa mise en œuvre s’avère difficile. Sous l’impulsion des organisations féministes, une refonte du Code pénal est en cours. La modification du Code de la Famille (Moudawana) en 2004 a représenté la principale avancée au niveau des droits des femmes. Cependant, des dispositions discriminatoires subsistent, notamment par rapport au mariage, au divorce, à la garde des enfants et à l’héritage.

Économiquement, le Maroc s’appuie sur l’activité des petites et moyennes entreprises, le tourisme et l’agriculture et s’inscrit depuis plusieurs années dans une dynamique de libéralisation économique et d’attraction d’investissements directs étrangers. Mais le décalage entre le milieu urbain et le milieu rural, ainsi que les structures sociales traditionnelles et les valeurs culturelles conservatrices représentent encore un sérieux frein à l’ouverture économique.

Oxfam au Maroc

Nous sommes présents au Maroc depuis deux décennies et intervenons dans les domaines suivants :

  • Droits et participation sociale et politique des femmes: en collaboration avec des partenaires locaux, nous soutenons la participation des femmes aux processus démocratiques et le respect de leurs droits sociaux et économiques, tout en sensibilisant la population à ces questions. Nous luttons également contre les violences envers les femmes, un problème majeur, 62,8 % des femmes marocaines entre 18 et 64 ans ayant été victimes de violence au cours de leur vie selon des chiffres du Haut commissariat au plan (2009).
  • Citoyenneté active et société civile: en collaboration étroite avec des acteurs de la société civile marocaine et des organisations de défense des droits humains, nous encourageons la défense des droits civils et politiques et des droits économiques et sociaux; la démocratisation au niveau local; et la promotion de l'égalité hommes-femmes aux niveaux local et national. Nous contribuons au renforcement des capacités des organisations de la société civile par des activités de plaidoyer, de formation et d’information.
  • Développement social et économique des zones rurales et promotion d’un tourisme durable : nous intervenons dans ce domaine principalement à Errachidia et Midelt dans la région de Meknès-Tafilalet (Moyen et Haut Atlas). Notre action consiste à accompagner et aider les petits agriculteurs et producteurs à améliorer leurs produits, leurs systèmes agricoles et l'organisation de leurs cultures; à sensibiliser les communautés locales, et en particulier les jeunes, à la préservation des ressources naturelles et à la biodiversité; et à renforcer l'identité culturelle et la confiance des communautés rurales, grâce à la promotion de la production locale et des variétés locales et par la sensibilisation et le soutien aux opérateurs touristiques et guides locaux.