Yémen

yemen

Le « Printemps arabe » (ensemble de manifestations et mouvements révolutionnaires) a accru les difficultés pour une grande partie de la population du Yémen, pays le plus pauvre de la région.

Des mois de troubles politiques ont paralysé le Yémen, et la crise énergétique qui s’en est suivie a conduit l’économie au bord du gouffre. L’aggravation de la faim dans le pays pousse de nombreuses familles dans leurs derniers retranchements, et selon l’ONU, des communautés vulnérables connaissent désormais des niveaux critiques de malnutrition.

  • Plus de la moitié de la population vit sous le seuil de pauvreté. Le taux de mortalité maternelle est l’un des plus élevés au monde.
  • Dix millions de Yéménites ne mangent pas à leur faim, et 60 % des enfants en bas âge accusent un retard de croissance.

Oxfam au Yémen

Oxfam est active au Yémen depuis plus de trente ans, collaborant avec les autorités gouvernementales, ainsi que les organisations de la société civile, pour améliorer la santé et les moyens de subsistance de milliers de personnes en situation de pauvreté.

Intervention humanitaire

Depuis juin 2012, nous avons fourni des services de distribution d’eau, d’assainissement et de promotion de l’hygiène à plus de 123 000 personnes déplacées par les conflits armés dans le nord et le sud du pays. Nous aidons également des centaines de familles à restaurer leurs moyens de subsistance. Nous offrons des transferts monétaires aux familles vulnérables qui ne mangent pas à leur faim et ne peuvent pas subvenir à leurs besoins de base.

Santé des femmes

En collaboration avec nos partenaires, nous menons une série d’initiatives visant à améliorer la santé des femmes, dont la formation de sages-femmes et de personnel de santé féminin, ainsi que l’organisation d’équipes mobiles de santé (les « caravanes santé ») en milieu rural.

Justice entre les femmes et les hommes

Le plaidoyer pour plus de justice pour les femmes est au cœur de notre action. Notre travail de sensibilisation à tous les échelons de la société et du pouvoir va de la campagne contre le mariage précoce au renforcement de l’autonomisation économique et de la protection juridique des femmes.