Mission non-accomplie

Les populations civiles demeurent en danger à l’Est du Tchad

Publié le : 9 Septembre 2008

La communauté internationale a pris une mesure importante en déployant à l’Est du Tchad, région instable et troublée, la mission des Nations Unies et l’EUFOR. Et pourtant, un an plus tard, cette mission n’est pas en mesure de protéger les civils de manière adéquate et nécessite une urgente réforme.L’EUFOR a permis à de nombreux civils de se sentir plus en sécurité, mais en tant que force militaire elle est mal adaptée à un environnement d’anarchie et de banditisme. Une année s’est écoulée et le maintien de l’ordre n’est toujours pas établi. Enfin, sans une solution politique globale à la crise interne du Tchad, on ne peut espérer que les civils actuellement en danger jouissent d’une sécurité à long terme.

En savoir plus sur :