Des paroles aux actes

Un programme pour le sous-développement chronique des terres arides du Kenya

Téléchargez

Publié le : 14 Mai 2006

Du fait de la marginalisation économique et politique prévalente, les terres arides et semi arides sont aujourd’hui les zones les plus sous-développées du Kenya. Les habitants, bergers nomades, de ces terres ont à la fois le droit et la capacité de se procurer des moyens d’existence décents, mais une politique de développement efficace et appropriée leur a été refusée pendant des décennies. La crise actuelle liée à la sécheresse a permis de mettre en lumière leurs difficultés au niveau international, et il est maintenant grand temps pour le gouvernement kenyan de traduire en actes le programme de développement qu’il promet depuis si longtemps.

 

En savoir plus sur :