Crise alimentaire, genre et résilience au Sahel

Enseignements tirés de la crise de 2012 au Burkina Faso, Mali et Niger

Publié le : 16 Juin 2014
Auteur: 
Marthe Diarra Doka (CERDES), Djibrilla Madougou (AIMS) et Alexandre Diouf (A & B Consulting)

Le présent rapport aborde les questions ou, mieux, les réponses données à la crise alimentaire de 2012 au Sahel, sous l’angle genre. Ce travail de recherche réalisé sur le terrain de trois pays, à savoir le Burkina Faso, le Mali et le Niger, traduit les dires des populations et prolonge les travaux antérieurs. Les opinions et les interprétations, ici exprimées, sont celles des auteurs et n’engagent pas nécessairement Oxfam et les pays concernés.

La structure sociale des communautés sahéliennes a fortement changé au fil des années. Ce changement se manifeste rincipalement par une recomposition des rôles et des responsabilités au sein des ménages. La crise alimentaire de 2012 a permis de voir que, sous plusieurs angles, les femmes ont gagné en responsabilités. Leur contribution à l’entretien du ménage en temps de crise est tacitement attendue, même si cette augmentation de responsabilité au sein de leur ménage ne se traduit pas toujours en augmentation de pouvoir au sein de la communauté. Aux yeux des communautés, les femmes restent sous la tutelle de leur mari ou, en l’absence de celui-ci, de leurs frères ou fils ainés. Cette perception sociale du rôle et de la place de la femme dans ces communautés a fini par influencer les attitudes de chacun concernant l’accès aux facteurs de production.

En savoir plus

See video
Urgence au Sahel : la crise alimentaire menace 15 millions de personnes

Dans la région du Sahel, en Afrique de l’Ouest, des familles font face à une terrible réalité. Une crise alimentaire menace plus de 15 millions de personnes. Sans aide, elles n’auront plus assez à manger.

Manifestation en faveur des droits des femmes en Inde. Photo : Oxfam
Justice de genre

La discrimination et l’injustice sont les principales causes de la pauvreté dans le monde. Garantir que les femmes et les hommes bénéficient équitablement de notre travail fait partie de nos principes de base.

Permalink: http://oxf.am/PxL