L’industrie sucrière fidjienne

Investir dans la technologie durable

Téléchargez

Publié le : 22 Septembre 2005

L’actuel régime du sucre de l’UE arrive à échéance. Bientôt, les exportateurs de sucre des pays ACP comme les Fidji vont devoir faire face à des réductions substantielles des prix préférentiels qu’ils perçoivent actuellement. Pour l’industrie sucrière fidjienne, la perspective est inquiétante. Depuis le début, l’UE a défini la forme du secteur d’exportation sucrier fidjien. Elle a maintenant l’obligation claire d’aider l’industrie à s’ajuster à une nouvelle ère commerciale. Des investissements dans la technologie durable (comme la production d’électricité à base de la bagasse et de bio éthanol à base de sucre) offrent une occasion unique de revitaliser le secteur sucrier et restaurer sa rentabilité. Par un investissement dans la technologie, l’UE peut apporter une assistance durable à un secteur d’importance vitale pour les Fidji et le bien-être de ses citoyens.

En savoir plus sur :