Pour des lendemains plus sûrs

Protéger les civils dans un monde multipolaire

Publié le : 29 Septembre 2008

Depuis la fin de la Guerre froide, le nombre de conflits a chuté. Mais cette tendance n’est-elle pas en train de s’inverser ? Le changement climatique, la pauvreté, les inégalités et la plus grande disponibilité des armes contribuent au risque d’une augmentation des conflits.

En 1949, les Conventions de Genève ont garanti le droit des personnes à être protégées des atrocités durant les conflits. Pourtant, 60 ans plus tard, des civils sont encore tués, violés et contraints de fuir leurs foyers.

En 2005, presque tous les gouvernements du monde ont accepté leur Responsabilité de Protéger les civils. Ces gouvernements doivent aujourd’hui consentir de nouveaux efforts pour relever ce défi dans un monde changeant et multipolaire dans lequel la Chine et les Etats-Unis seront les «superpuissances » et ou l’Inde, l’Union Européenne, le Brésil et d’autres voient leur influence mondiale grandir.

Nombreux sont ceux qui pensent qu’ils ne peuvent pas faire grand chose pour prévenir les attaques brutales contre les civils qui caractérisent la guerre moderne.

Ils ont tort. Ce rapport, basé sur l’expérience d’Oxfam International dans la plupart des conflits de la planète, définit un agenda ambitieux pour protéger les civils via une combinaison d’actions aux niveaux local, national et régional soutenues de manière plus cohérente au niveau international.