Pour Oxfam, les ministres à Cancun doivent tourner la page de Copenhague pour aller de l'avant

“Lors de ces quatre derniers jours, les ministres doivent élever le niveau de la vision et l'ambition de ces négociations. Ils doivent donner une orientation politique pour que des décisions clés soient prises”
Tim Gore
Spécialiste du changement climatique à Oxfam
Publié le : 7 Décembre 2010

Il est possible d'accomplir de véritables progrès à Cancun

Pour Oxfam, les ministres qui prendront pour la première fois la parole dans l'après-midi du 7 décembre lors du segment du Haut niveau des négociations des Nations unies doivent faire preuve de leadership politique afin de  s'assurer que des accords de fonds soient trouvés avant la fin de la semaine.

L'organisation appelle à des décisions clés pour établir un Fonds pour le climat et clarifier la structure légale des négociations de la CCNUCC. Les actuelles négociations sur la seconde période d'engagement du protocole de Kyoto, le seul instrument légalement contraignant actuel encadrant la réduction des émissions des pays développés, devraient apporter des éléments de réponse sur cette dernière question.

Oxfam souhaite également voir prolonger l'esprit inclusif constaté jusqu'à présent au sein des négociations de la COP16, et ce afin de parvenir à un accord avec un mandat global à la fin du sommet de Cancun.

Tim Gore, spécialiste du changement climatique à Oxfam, a déclaré : "Il est important que les ministres puissent s'appuyer sur les progrès accomplis à ce jour. Ils doivent user de leur leadership politique pour éviter que la débâcle de Copenhague ne se répète et conclure vendredi un accord dont le monde entier pourra s'enorgueillir".

Des progrès constants ont été accomplis pour mettre en place un Fonds pour le climat, mais beaucoup reste à faire et les prochains jours seront cruciaux. Oxfam appelle les ministres et les négociateurs à s'assurer que les financements climat soient déboursés là où ils sont le plus nécessaires. Pour y parvenir, l'organisation souhaite que le Fonds soit équitable en offrant aux femmes une représentation adéquate et aux pays en développement une voix ainsi qu'un accès à des fonds suffisants pour l'adaptation, fonds qui font cruellement défaut.

Tim Gore a déclaré: "Lors de ces quatre derniers jours, les ministres doivent élever le niveau de la vision et l'ambition de ces négociations. Ils doivent donner une orientation politique pour que des décisions clés soient prises, en particulier la mise en place d'un nouveau Fonds équitable pour le climat et la clarification d'un résultat juridiquement contraignant des négociations de la CCNUCC.

"La capacité à obtenir un accord sur ces questions est essentielle pour faire de Cancun une étape qui profite aux populations pauvres qui subissent les impacts du changement climatique, et accélérer le rythme des négociations en vue d'un accord l'an prochain à Durban."

En savoir plus

Lire la page spéciale sur le sommet climatique à Cancun

Pour agir : Soutenez le Fonds sur le climat

Contacts

Pour plus d'information ou pour une demande d'interview, merci de contacter l'équipe médias d'Oxfam présente à Cancun du samedi 26 novembre au dimanche 12 décembre.

Permalink: http://oxf.am/Z5C