Oxfam intervient suite aux inondations et coulées de boue qui ont dévasté le Salvador

“Dans nombre de cas, les personnes pauvres n'ont pas d'autres options que de s'installer dans les zones sensibles aux inondations”
Enrique García
Coordinateur humanitaire pour Oxfam au Salvador
Publié le : 20 Octobre 2011

Suite à une violente dépression tropicale au Salvador 32 personnes ont perdu la vie et près de 34 500 se sont réfugiées dans 439 abris. Des pluies diluviennes se sont abattues sur l'Amérique centrale pendant plus d'une semaine, provoquant des dégâts considérables dans toute la région. L'organisation humanitaire Oxfam fournit une assistance d'urgence au Salvador pour aider à lutter contre les inondations meurtrières et les coulées de boue.

« Oxfam et ses partenaires locaux spécialisés dans les réponses d'urgence travaillent d’arrache-pied pour atteindre les communautés les plus menacées par la tempête qui sévit au Salvador, a déclaré Enrique García, Coordinateur humanitaire pour Oxfam au Salvador. Nous poursuivrons nos efforts pendant les jours et les semaines qui suivent tandis que des évaluations sont en cours pour mesurer l'étendue des dégâts et le nombre de personnes affectées. »

Mardi 11 octobre la Protection civile du Salvador a déclenché l'alerte orange dans les régions côtière et montagneuses du pays. Vendredi 14 octobre le président Mauricio Funes a déclaré l'état d'urgence sur tout le territoire. Ceci lui permet d'utiliser toutes les ressources disponibles dans le pays pour répondre à cette urgence, mais aussi de lancer un appel à l'aide à la communauté internationale.

À l'heure actuelle, 150 000 Salvadoriens sont touchés par ces inondations. Plus de 19 000 habitations ont été détruites, pour la plupart emportées par les eaux. 590 glissements de terrain et coulées de boue ont été enregistrées et pas moins de 47 rivières sont sorties de leur lit. Selon les estimations, 40% des récoltes ont été perdues. Une diminution des précipitations n'est pas prévue avant le 19 octobre.
Une mauvaise gestion du territoire et la déforestation contribuent à rendre le Salvador plus sensible aux dégâts causés par les pluies intenses. Néanmoins, les communautés pauvres courent le plus grand danger à cause de leur vulnérabilité.
« La pluie n'est pas la seule raison de ce désastre, ce sont principalement les conditions de vie vulnérables des communautés qui en sont la cause, explique M. García. Dans nombre de cas, les personnes pauvres n'ont pas d'autres options que de s'installer dans les zones sensibles aux inondations. Ou alors elles sont forcées de s'installer dans des régions reculées dont l'accès est très difficile. En cas de glissements de terrains, elles sont souvent coupées du reste du monde. »

Oxfam fournit en urgence de l'eau, des installations sanitaires et équipements d'hygiène. Pour l'instant, Oxfam a pu, avec le matériel déjà présent, installer 9 points d'eau, 4 grand fours dans les abris et distribuer des kits d'hygiène (savon, dentifrice et brosses à dents, serviettes hygiéniques, couches, serviettes, détergent) et de cuisine (casseroles, plats, tasses et ustensiles) à plus de 5 000 personnes. Avec ses partenaires locaux Oxfam continuera à porter assistance aux régions sinistrées dans les jours et semaines qui viennent, pour à terme venir en aide à des dizaines de milliers de personnes.

En savoir plus

Les actions humanitaires d'urgence d'Oxfam

Contacts

Pour de plus amples informations, merci de contacter :

Au Salvador : Tjarda Muller +503 2507 7911 / tmuller@oxfamamerica.org 
Aux Etats-Unis : Maura Hart +1 202 496 1196 / mhart@oxfamamerica.org 

Permalink: http://oxf.am/4jh