Les bénéfices tirés de la vente des chocolats de Pâques devraient inciter Mondelez à en faire plus pour les femmes

“Plus Mondelez prendra son temps pour combattre les inégalités subies par les femmes dans sa chaîne d’approvisionnement, plus les consommateurs mettront en doute son engagement.”
Alison Woodhead
Responsable de la campagne La face cachée des marques
Publié le : 28 Mars 2013

À l’occasion de la semaine de Pâques, au cours de laquelle plus de 32 000 tonnes de chocolat seront vendues, Oxfam a décidé d’intensifier sa campagne ciblant Mondelez International, le plus grand acheteur de cacao du monde, pour mettre en lumière les inégalités de salaires, la pauvreté et la malnutrition dont sont victimes les cultivatrices qui produisent le cacao utilisé dans la confection de ses produits. Mardi, Mars et Nestlé ont annoncé qu’ils allaient prendre des mesures pour commencer à lutter contre ces problèmes au sein de leurs propres chaînes d’approvisionnement ; Mondelez ne s’est pas encore engagé sur cette voie.

Oxfam concentre donc dorénavant les activités de sa campagne sur Mondelez. Plusieurs sympathisants d’Oxfam se rendront au siège de Mondelez International dans l’Illinois, aux États-Unis, pour remettre à l’entreprise des œufs de Pâques remplis des quelque 67 000 signatures recueillies pour notre pétition. Oxfam a également placé des publicités en pleine page dans plusieurs publications aux Etats-Unis et mènera une campagne en ligne sur Twitter, Facebook et par le biais de Google pour mettre en lumière l’incapacité de l’entreprise à combattre les inégalités dont les femmes sont victimes dans sa chaîne d’approvisionnement.

« La période des vacances de Pâques est extrêmement importante pour les ventes de chocolat et Mondelez devrait en tirer un immense profit. Pourtant, de nombreuses productrices de cacao gagnent seulement 2 dollars par jour, explique Alison Woodhead, responsable de la campagne d’Oxfam La face cachée des marques. La société Mondelez doit passer à la vitesse supérieure et démontrer qu’elle prend au sérieux la question de l’égalité des femmes. Déjà, des milliers de personnes ont uni leurs forces pour l’exhorter à fournir sa part d’efforts, tandis que ses concurrents se sont engagés à relever le défi. Mais Mondelez reste à l’écart de ce mouvement. »

Chaque année, les entreprises chocolatières produisent 90 millions de lapins en chocolat pour les fêtes de Pâques. En tant que premier acheteur de chocolat dans le monde, Mondelez exerce une immense influence sur l’industrie chocolatière et sur la vie de personnes qui cultivent le chocolat.

Une récente enquête d’Oxfam a révélé que, dans les chaînes d’approvisionnement du cacao, certaines femmes reçoivent un salaire plus de deux fois inférieur à celui des hommes, soit l’équivalent de seulement 2 à 3 dollars par journée de travail. Dans une usine de transformation du cacao indonésienne, un employé a confié à nos enquêteurs que toutes les femmes avaient été licenciées après avoir demandé que leurs droits fondamentaux soient respectés.

« Plus Mondelez prendra son temps pour combattre les inégalités subies par les femmes dans sa chaîne d’approvisionnement, plus les consommateurs mettront en doute son engagement en faveur de la durabilité, ajoute Alison Woodhead. Cette entreprise a investi dans la production durable de cacao, et ces efforts méritent d’être soulignés. Toutefois, au vu du niveau de pauvreté, de malnutrition et d’inégalité au sein de sa chaîne d’approvisionnement, davantage d’efforts s’avèrent de toute évidence nécessaires. »

Notes aux rédactions

  1. Vous pouvez consulter la pétition d’Oxfam ciblant Mondelez, signée par plus de 67 000 personnes : www.behindthebrands.org/fr/actnow
  2. Consultez l’enquête d’Oxfam sur les inégalités de traitement des femmes dans les chaînes d’approvisionnement du chocolat
  3. Pour connaître le classement des entreprises du secteur de l’alimentation et des boissons opéré par Oxfam dans le cadre de sa campagne La face cachée des marques : www.lafacecacheedesmarques.org

Contacts

Ben Grossman-Cohen, bgrossman-cohen@oxfamamerica.org; 202-777-2907; 202-629-6018, @BenGroCo

Permalink: http://oxf.am/Ukz