Conséquences du typhon Haiyan aux Philippines : Oxfam prêt à intervenir

Publié le : 8 Novembre 2013

Déclaration de Felipe Ramiro, directeur pays par intérim d'Oxfam aux Philippines, au sujet des conséquences du supertyphon Haiyan :

« Les premiers rapports sur le terrain indiquent que les provinces de Samar et Leyte dans la région de Visayas sont les plus durement touchées. L’électricité dans ces zones a été coupée et les communications sont difficiles. Les vols à destination de ces provinces et d'autres zones ont par ailleurs été annulés.

« Selon les informations communiquées en début d'après-midi (heure locale) aujourd'hui par le Conseil national de gestion et de réduction des risques de catastrophes (NDRRMC), environ 42 000 familles, soit près de 210 000 personnes, ont été touchées et sont hébergées dans 562 centres d'évacuation répartis dans 22 provinces.

« Les équipes d'évaluation d'Oxfam vont être envoyées sur le terrain pour évaluer la situation dans ces différentes zones. Oxfam est prêt à répondre à cette urgence si le gouvernement en a besoin. »

« Nous espérons en savoir plus dans les prochaines heures, précise M. Ramiro. Les équipes d'Oxfam commenceront à être déployées demain, en particulier dans les zones sensibles aux risques d’inondation et de submersion et susceptibles d’avoir du mal à se remettre rapidement des conséquences de ce sinistre en raison de la pauvreté. »

D’après un article publié dans le Philippine Daily Inquirer le 8 novembre, les vents provoqués par le supertyphon Haiyan ont soufflé jusqu’à 314 km/h, avec des rafales allant jusqu'à 379 km/h, selon le Joint Typhoon Warning Center de l'US Navy à Hawaï. Le bureau local de météorologie, les Services philippins géophysiques, astronomiques et atmosphériques (Pagasa), a pour sa part enregistré des vents d’une moindre intensité à 234 km/h, avec des rafales allant jusqu'à 275 km/h. Haiyan est le typhon le plus puissant survenu aux Philippines cette année.

Contacts

Pour un entretien avec un porte-parole d'Oxfam ou obtenir plus d'informations, merci de bien vouloir contacter :

Glenn Maboloc, assistant média par interim : +63916-2128567.

Sur le même sujet

Les interventions d'urgence d'Oxfam

Notre travail aux Philippines

Permalink: http://oxf.am/wZx