Réaction d’Oxfam à l’annonce de la FAO d'une légère baisse des prix alimentaires mondiaux

Publié le : 7 Avril 2011

En réaction à l’annonce de l'Organisation des Nations unies pour l'agriculture et l'alimentation (FAO) de la légère baisse, en mars 2011, des prix alimentaires mondiaux, Luca Chinotti, conseiller politique d’Oxfam, déclare : 

"Alors que de nombreuses communautés pauvres ressentent déjà les effets de la hausse des prix alimentaires et que les niveaux des stocks de céréales dans les principaux pays exportateurs de denrées alimentaires sont dangereusement bas, voir dans l'annonce faite aujourd'hui par la FAO un signe de répit serait prématuré. Les prix des aliments restent beaucoup trop inabordables pour beaucoup de personnes pauvres et la menace persistante des prix erratiques des denrées alimentaires signifie que la situation pourrait s'aggraver très rapidement. Le prix des céréales reste 60% supérieur à celui de mars 2010 et extrêmement volatile." 
  
"Une action urgente est nécessaire pour éviter une crise alimentaire mondiale comme celle de 2008. Les gouvernements doivent stimuler la production alimentaire dans les pays en développement, mettre fin à la promotion des agrocarburants, garantir la transparence de leurs stocks et s'assurer que des mécanismes et des ressources adéquates soient disponibles pour aider les pays et les populations les plus pauvres à faire face à la crise alimentaire." 
 
"Aucune solution à long terme contre la volatilité des prix alimentaires et la faim ne sera possible si les gouvernements ne prennent pas des mesures audacieuses pour accroître l'équité, la résilience et la durabilité du système alimentaire mondial. Il est crucial que les gouvernements du G20 et le CSA (Comité de la Sécurité Alimentaire) augmentent les investissements dans la petite agriculture durable des pays en développement et encouragent des stocks nationaux et régionaux en lien avec les communautés. Les pays développés doivent réduire leurs émissions de CO2 et fournir des ressources substantielles pour aider les pays en développement à s'adapter au changement climatique."

Contacts

Gabriele Carchella, Responsable Médias, Oxfam Italia

Tél. +39 06 96 04 87 94, gabriele.carchella@oxfamitalia.org

Permalink: http://oxf.am/ZzS