Inde: Une nouvelle aube dans la vie de 60 travailleurs forcés

Le 28 janvier est un autre jour à  marquer d'une pierre blanche dans l'histoire de Bachpan Bachao Andolan(BBA). BBA (SACCS) est parvenu à  libérer 60 enfants/travailleurs forcés des carrières de pierres de Haryana. Ces travailleurs étaient en captivité depuis des années.

 BBA/SACCSLe 28 janvier est un autre jour à  marquer d'une pierre blanche dans l'histoire de Bachpan Bachao Andolan(BBA). BBA (SACCS) est parvenu à  libérer 60 enfants/travailleurs forcés des carrières de pierres de Haryana. Ces travailleurs étaient en captivité depuis des années. A la pointe du jour, le Président du BBA (SACCS), Kailash Satyarthi, et une équipe de jeunes activistes ont lancé un raid et sont de cette faà§on parvenus à  sauver trois générations d'enfants travailleurs forcés qui vivaient dans des conditions extrêmement dangereuses et qui n'avaient même aucune idée de ce que à  quoi ressemblait le monde extérieur.


Pour eux, nourriture rimait avec torture, leurs estomacs étaient constamment à  moitié vides et ils subissaient des insultes verbales et des attaques physiques de la part de leurs abominables employeurs.

Jusqu'à  ce que l'intervention du BBA (SACCS). Après avoir reà§u des informations préliminaires, les activistes du BBA ont pris les carrières d'assaut au dépourvu. Un contingent de 60 hommes, femmes et enfants ont pu goà»ter à  la liberté en ce matin glacial de janvier. Au départ, ils étaient en état de choc, mais ils ont commencé à  comprendre petit à  petit que les choses avaient changé.

Alors qu'elle parle avec Kailash Satyarthi, Sookhi Devi s'écrie : « Tous mes enfants sont nés et ont été élevés dans l'esclavage, leurs enfants aussi sont nés et ont commencé à  travailler ici. Nous avons été vendus à  plusieurs maà®tres ces dernières années. Les seuls moyens de survie que nous ayons sont de la farine de froment et du sel, nos mains n'ont jamais touché d'argent », s'est-elle lamentée. Shookhi Devi, âgée de 70 ans, et Baaga, âgée de 30 ans, font parties de ces trois générations de travailleurs forcés.

BBA (SACCS) s'est plaint à  plusieurs reprises de cette situation auprès de l'administration de la province, mais celle-ci a fait la sourde oreille. Un ordre non-officiel du gouvernement de Haryana a interdit à  l'organisation de pénétrer à  l'intérieur de ses frontières. Néanmoins, les activistes du BBA ont pris le risque et sont allés de l'avant. Nous pouvons aujourd'hui admirer les fruits que leur action a porté. Ces 26 êtres humains n'auraient jamais vu un monde libre avant de mourir. Maintenant, ils vivront normalement et librement pour le restant de leurs jours.


Par Dr. Debdutt Panda, Coordinateur, BBA(SACCS) et Umesh K. Gupta, responsable de programme, BBA(SACCS). SACCS est un partenaire d'Oxfam Novib

En savoir plus sur :