Échapper au cycle de la faim

Les chemins de la résilience au Sahel

Ce rapport du Groupe de travail du Sahel donne une analyse détaillée de la crise alimentaire chronique qui frappe les pays du Sahel. Il revient sur les changements prometteurs depuis 2005 et les défaillances lors des interventions de 2010, et propose de solides recommandations pour suivre les "chemins de la résilience".

Il fournit un cadre pour aider les décideurs à renforcer la préparation, les réaction précoces et les moyens de subsistance ; et met l'accent sur les politiques de protection sociale, de réduction des risques de catastrophes, de malnutrition et de volatilité des prix.

Ce rapport s'appuie aussi bien sur des entretiens conduits auprès de plus de 70 professionnels, chercheurs, représentants des bailleurs de fonds, des gouvernements et des Nations unies, que sur des visites de terrain au Niger et au Tchad, ainsi que sur des travaux et rapports pré-existants.

Le Groupe de travail du Sahel (SWG) est un réseau inter-agences basé au Royaume-Uni, centré principalement sur le Niger, le Mali, le Tchad et le Burkina Faso. Il a été formé afin d'identifier et de mettre en oeuvre des solutions à la vulnérabilité et à la faim chronique des communautés, que les crises alimentaires chroniques de 2005 et 2010 ont rappelé. Ce rapport a été réalisé à l'initiative d'Oxfam GB, Cafod, Care International UK, Christian Aid, Concern Worldwide, Plan UK, Save the Children UK, Tearfund et World Vision.

Principales recommandations

  • Renforcer la préparation et la réponse rapide
  • Concevoir des politiques nationales et mettre en oeuvre des programmes de protection sociale qui répondent aux besoins des personnes les plus vulnérables et les plus pauvres
  • Dynamiser les moyens d’existence dans les zones marginalisées ou dégradées sur le plan agricole, par l’intensification durable de la production agricole, en utilisant des techniques agroécologiques, et dans les zones pastorales, par le soutien à la santé animale, à l’élevage et la commercialisation de bétail
  • Développer et appliquer une stratégie régionale de Réduction des risques de catastrophes (RRC) au Sahel
  • Soutenir les investissements multisectoriels coordonnés pour parvenir à une réduction durable du niveau de malnutrition infantile
  • Répondre aux défaillances du marché et à la volatilité des prix.