Les injustices climatiques et les droits de l’homme

Les personnes au coeur de la politique sur le changement climatique

Les échecs des pays riches face à l’urgence du changement climatique bafouent en effet les droits de l’homme de millions de personnes les plus pauvres du monde. Les émissions continues et excessives de gaz à effet de serre produites principalement par les nations industrialisés, sont – avec une certitude scientifique – à l’origine d’inondations, de sécheresses, d’ouragans, de l’élévation du niveau de la mer et de l’imprévisibilité saisonnière.

Cela donne lieu à de mauvaises récoltes, la disparition d’îles, la destruction des maisons, la raréfaction de l’eau et des crises sanitaires croissantes qui affectent les droits à la vie, la sécurité, l’alimentation, l’eau, la santé, un abri, et la culture de millions de personnes. Les tribunaux ne pourront jamais rendre justice face à de telles violations des droits. Les principes en matière de droits de l’homme doivent être au coeur de l’élaboration des politiques internationales sur le changement climatique afin de mettre fin aux dégâts irréversibles menaçant le futur de l’humanité.