Quand, si ce n’est maintenant ?

Trois actions que le G20 doit entreprendre maintenant pour protéger de la crise économique les populations pauvres du monde et bâtir un nouveau système de gouvernance économique et politique.

Les populations pauvres du monde ne doivent pas payer le prix de l’effondrement des marchés financiers. Il est temps d’agir.

Oxfam appelle les dirigeants du G20 à entreprendre trois actions :

  • Honorer la promesse faite par l’OCDE de ne pas réduire l’aide publique au développement et, au contraire, augmenter l’aide de 140 milliards de dollars supplémentaires pour atteindre immédiatement l’objectif des Nations unies de consacrer 0,7%du PNB à l’aide.
  • Réécrire les normes et les règlementations financières mondiales afin que les marchés fonctionnent pour tous et non pas seulement pour une minorité, en incluant la lutte contre les paradis fiscaux et en s’orientant vers un système de taux de change plus stable.
  • Créer un nouveau système de gouvernance mondial démocratique, afin de s’attaquer aux crises économiques, alimentaires et énergétiques.