Reconstruire Gaza : Priorité aux civils plutôt qu’à la politique.

En juin 2009, le blocus de la Bande de Gaza entrera dans sa 3ème année. Cet intense blocus ainsi que la récente offensive lancée par Israël, l’« Opération plomb durci » ont un effet dévastateur sur les vies et les conditions de survie du million et demi de Gazaouis, les enfermant toujours un peu plus dans la spirale de la pauvreté et de dépendance de l’aide.

Les parties au conflit et la communauté internationale ont, à des degrés divers, donné la priorité à leurs propres objectifs politiques aux dépens du droit et des besoins des personnes, abandonnant ainsi les Gazaouis impuissants, au milieu des ruines de leurs maisons. En tentant d’isoler le Hamas, Israël, les principaux bailleurs de fonds internationaux, gouvernements et institutions confondus, ont en réalité isolé les civils de Gaza, réduisant de fait les chances de parvenir à une résolution pacifique, juste et durable du conflit israélopalestinien

L’on ne peut accepter que ce statu quo perdure. Les Israéliens, les Palestiniens et les principaux dirigeants mondiaux doivent respecter leurs obligations légales et mettre en œuvre des actions concrètes pour mettre fin à la peine collective dont souffrent les civils de Gaza et garantir l’ouverture totale et immédiate de tous les points de passage de Gaza.

Conclusions et recommandations de ce rapport:

Au gouvernement Israélien :

  • Lever le blocus de Gaza immédiatement et complètement, conformément à ses obligations au regard du Droit international.

Aux acteurs Palestiniens :

  • Garantir un rapide accord de réconciliation à court terme afin de faciliter la distribution de l’aide, puis le compléter par des discussions intensives vers une résolution à long terme.

A la communauté internationale:

  • Respecter ses obligations au regard du Droit international de garantir la fin du blocus, en particulier en utilisant les outils à sa disposition pour faire pression sur le gouvernement d’Israël

Cesser de mettre des « conditions politiques » à la délivrance de l’assistance pour la reconstruction de Gaza.