Coopérative d'ananas soutenue par Oxfam. Photo : Simon Rawles/Oxfam
Ces plantations d'ananas appartiennent aux membres d'une coopérative soutenue par Oxfam

Rwanda : une nouvelle technologie offre des débouchés aux petites exploitations agricoles

“C’est difficile de trouver des nouvelles technologies au Rwanda.”
Damien Mbatezimana
Fondateur de Shekina Enterprises

Sur la route sinueuse entre Kigali, capitale du Rwanda, et la frontière avec le Burundi, une nouvelle technologie est sur le point de révolutionner la production d’ananas, au profit des agriculteurs pauvres et vulnérables.

Shekina Enterprises, une PME créée en 2007 par Damien Mbatezimana, a des vues sur l’exportation vers les marchés d’Europe, du Canada et des États-Unis. Elle exporte déjà des légumes séchés et s’attaque maintenant à l’ananas séché. Il y a deux ans, cela aurait été impossible mais Oxfam, le National Agricultural Exports Board (NAEB, ou Office national pour les exportations agricoles) et l’Agence belge de développement ont développé ensemble un nouveau procédé de déshydratation spécifique au Rwanda.

Une conception rwandaise pour répondre aux besoins locaux

« Oxfam souhaitait trouver des marchés à l’export pour les fruits séchés produits par de petits agriculteurs et a demandé si l’on pouvait collaborer, explique Damien. C’est difficile de trouver des nouvelles technologies au Rwanda : j’ai dû concevoir et construire mes propres séchoirs, et bien qu’ils convenaient pour des légumes, ce n’était pas le cas pour des fruits. »

« Quand Oxfam m’a contacté, j’étais dans une période très difficile, sur le point de tout abandonner. Partout où j’envoyais mes fruits, on me disait que la qualité était mauvaise. Oxfam a étudié la technologie utilisée pour sécher les fruits. Nous sommes allés en Afrique du Sud, dans l’entreprise Dryers for Africa, et avons vu qu’ils fabriquaient ce dont on avait besoin mais cela nécessitait de l’électricité. Nous leur avons demandé d’en faire une version modifiée car l’électricité au Rwanda est très chère, cela n’aurait pas été viable. Ensemble, nous avons conçu un nouveau séchoir. »

Tisser des liens entre petits agriculteurs et entrepreneurs rwandais  

Oxfam analyse les chaînes de valeur de l’agriculture afin de trouver des moyens d’ajouter de la valeur et de relier les petits producteurs avec le secteur privé rwandais. Grâce à son travail avec des experts en technologie post-récolte et en développement des produits, Oxfam a pu soutenir Shekina Enterprises en matière de planification commerciale, de développement et d’identification des marchés, et il les a mis en relation avec les femmes agricultrices pauvres et vulnérables de la région.  

Oxfam travaille aussi avec son partenaire Duterimbere IMF dans l’optique de développer un produit de leasing qui permette à d’autres entreprises et coopératives d’utiliser les séchoirs sur le marché rwandais.

En savoir plus

Enjeux : Soutenir l'agriculture à petite échelle 

La campagne d'Oxfam CULTIVONS

Le travail d'Oxfam au Rwanda

Permalink: http://oxf.am/oDX