La réaction d'Oxfam au sommet du G20

Duncan Green, porte-parole d’Oxfam déclare que : " Le sommet du G20 a apporté certes un apport pour les pays pauvres qui se battent pour survivre à la crise économique, mais il en faudra bien davantage pour assurer leur rétablissement sur le long terme.

Les $1.1 trillion de dollars destinés à la relance sont les bienvenus. Mais nous voulons nous assurer que cet argent sera bien partagé avec les pays pauvres - que l’Ouganda en tire autant de bénéfices que l’Ukraine. Nous nous rendons également compte combien le FMI a joué un rôle central dans cette crise. Il nous semble ainsi nécessaire de faire attention à ce que   la somme attribuée à ce dernier, qui devient l'institution centrale pour appliquer les plans du G20, ne soit un chèque en blanc, et nous rappelons que   sa reforme ne reste pour l’instant qu’une promesse.

Nous espérons que le temps où  les pays en voie de développement qui étaient simplement invités pour la photo lors des rencontres du G8 est désormais résolu. Le nouvel ordre mondial doit dorénavant fonctionner avec 192 pays, non 8, ni  même 20. "

Notes aux rédactions

Contact

Mots-clés : 
G20

Partagez cette page :