Tremblement de terre en Haïti: un défi sans précédent pour l’équipe d’Oxfam

La réponse au tremblement de terre en Haïti est l’un des défis les plus colossaux que nous n’ayons jamais eu à relever, déclare l’organisation d’aide internationale Oxfam aujourd’hui, une semaine après le séisme qui a fait au moins 80 000 morts.

Bien que l’aide commence à se frayer un chemin, l’impact direct du tremblement de terre sur le personnel haïtien et international d’Oxfam, les problèmes logistiques, la destruction de bureaux et la rupture des communications se sont conjugués au point de constituer pour l’organisation l’une des interventions de secours les difficiles jamais réalisée.

L’organisation a perdu deux employés, tandis que tous ses autres membres ont subi de lourdes pertes personnelles. La maison de la plupart d’entre eux est ou bien détruite ou bien endommagée, et ils doivent dormir à l’extérieur comme le reste de la population haïtienne.

Une partie des bureaux d’Oxfam et un entrepôt contenant du matériel pour l’approvisionnement en eau potable et d’hygiène d’une valeur de 125 000 $ ont été détruits par le séisme.

La directrice pays d’Oxfam en Haïti, Yolette Étienne déclare : « J’ai de nombreux employés qui ont perdu leur maison et certains d’entre eux ont aussi perdu des membres de leur famille. Deux employés d’Oxfam sont morts, tout comme ma propre mère. Mais nous sommes au travail. J’ai dit à mon personnel qu’il nous incombait de poursuivre nos efforts, et de les intensifier, puisque nous avons le privilège d’être encore ici et nous pouvons aider les gens à surmonter leur désespoir. Dès le lendemain du séisme, la plupart de nos employés étaient de retour au travail et collaboraient à la planification de notre intervention.

Les premiers jours, les communications étaient interrompues –  y compris les lignes téléphoniques et l’Internet. Le personnel sur le terrain pouvait difficilement faire connaître ses besoins et commander le matériel et les fournitures vitales auprès du siège social. Les communications sont maintenant restaurées partiellement, et les téléphones cellulaires et l’Internet commencent à fonctionner dans certains secteurs de Port-au-Prince.

Le personnel a réussi à dégager une partie du matériel qui se trouvait dans l’entrepôt qui s’est écroulé, et du nouveau matériel pour l’approvisionnement en eau potable et d’hygiène commence à arriver. Oxfam a établi un centre de transit à Saint-Domingue en République dominicaine pour le matériel en provenance du Royaume-Uni, qui est ensuite acheminé à Port-au-Prince par voie terrestre.

Un vol contenant 10 tonnes de matériel dépêché du Royaume-Uni vers Saint-Domingue en République dominicaine samedi est maintenant arrivé à Port-au-Prince. Un autre vol contenant 30 tonnes de matériel quittera le Royaume-Uni aujourd’hui et sera suivi d’un vol transportant 50 tonnes d’aide d’Oxfam vendredi. La distribution d’eau par camions-citernes a commencé dans plusieurs secteurs de Port-au-Prince, mais a été brièvement interrompue en raison d’une pénurie de carburant dans la capitale.

Faites un don pour Haïti

Le peuple haïtien a besoin de vous. Aidez-le dés maintenant en faisant un don à l'Oxfam le plus proche de chez vous. Votre argent contribuera au Fond d'Urgence d'Oxfam pour le séisme en Haïti:

En outre, vous pouvez également faire un don au fond général d'urgence de l'Oxfam national le plus proche de chez vous. Votre argent sera utilisé pour financer nos prochaines interventions d'urgence à travers le monde entier, comme, par exemple, des interventions comme celle en Haïti.

Notes aux rédactions

Contact