Objectifs du millénaire pour le développement: l’UE doit se montrer à la hauteur de ses responsabilités internationales

Un groupe de femmes à la tête du combat contre la pauvreté a appelé les dirigeants européen à assurer l’accès à la santé et à l’éducation pour tous en sauvant les Objectifs du millénaire pour le développement.

S’exprimant devant le Parlement européen aujourd’hui, le ‘W8’ – un groupe de femmes réunies grâce à Oxfam International, venues du Mali, de Géorgie, de la Thaïlande, du Nicaragua, des Philippines, du Bangladesh, du Malawi et d’Inde, ont soutenu l’appel d’Oxfam International en faveur de l’adoption d’un ‘plan de sauvetage’ pour remettre les OMD sur les rails.

Les OMD, signés par les leaders mondiaux en 2000, s’engagent à réduire de moitié le nombre de personnes vivant dans des conditions de pauvreté extrême d’ici 2015. Avec une aide au développement défaillante, l’éventualité que les pays pauvres atteignent les objectifs définis est de plus en plus faible.

Des engagements non tenus

Dans un rapport à l’Assemblée générale de l’ONU ce mois-ci le Secrétaire général Ban Ki-moon déclare que les progrès faits dans le cadre des OMD ont été contrecarrés par des engagements non-tenus, des ressources inadaptées et un manque de détermination et de responsabilité. Ceci alors que la Commission européenne vient d’avertir que la crédibilité de l’Europe sur la scène internationale est affaiblie par l’incapacité des États membres à tenir leurs engagements d’aide, aujourd’hui 13 milliards d’euros (17,6 milliards de dollars) en dessous des objectifs pour 2010.

Elise Ford, porte-parole d’Oxfam a déclaré: « Avec les OMD au bord de l’échec, l’Europe peut jouer un rôle décisif pour sauver ces objectifs et en même temps sauver sa réputation sur la scène internationale. Sans un Plan de sauvetage européen contenant un nouveau plan crédible pour atteindre les objectifs d'aide au développement , les citoyens de s pays les plus pauvres de la planète n’auront pas accès à l'école primaire ni aux soins médicaux essentiels; et les dirigeants européens ne pourront pas garder la tête haute sur la scène internationale.. »

Plus que cinq ans

En réponse à l’appel du W8 pour un plan de sauvetage des OMD, l’ancien Secrétaire général de l’ONU Kofi Annan a déclaré: « Il nous reste plus que cinq ans devant nous et le besoin d’une action concertée pour atteindre les OMD devient de plus en plus urgent. La crise économique globale de l’an dernier a aggravé la situation de milliards de pauvres dans le monde. Il est à la fois urgent et indispensable de rappeler aux dirigeants les promesses qu’ils ont faites et le besoin crucial de poursuivre leurs engagements. »

Leonor Magtolis Briones, membre de Social Watch aux Philippines a déclaré: « Nous nous sommes rendues à Bruxelles pour demander aux dirigeants européens de ne pas abandonner leurs promesses de soutenir la santé et l’éducation dans les pays en développement. Nous observons directement le coût humain désespérant du manque de services de base. Un engagement ambitieux,  une volonté politique, et un plan d’actions concrètes, sont nécessaires. »

« Si l’Europe s’accorde sur une stratégie pour atteindre les OMD, et que les dirigeants présents au sommet de l’ONU sur les OMD en septembre soutiennent cet effort, l’histoire retiendra l’année 2010 comme l’année décisive dans la lutte contre la pauvreté. »

En savoir plus

Le W8 – Huit femmes extraordinaires, une seule voix

Agissez maintenant: Faites une Grande Promesse

Notre campagne Santé et Education pour Tous

Liens externes

Le rapport du Secrétaire général de l'ONU

Que sont les Objectifs du Millénaire pour le développement?

Notes aux rédactions

  • Des photos en haute définition du W8 peuvent être téléchargées sur http://www.divshare.com/login
  • Pour atteindre son objectif d’aide pour 2010 de 0,56% du RNB, l’UE doit augmenter les 49 milliards d’euros actuels à 70 milliards cette année.
  • Possibilités d’entretiens avec des porte-paroles d’Oxfam et du W8 en français, anglais, et espagnol :
    • Miranda Akhvlediani: Ombudsman à la santé et conseillère juridique auprès de la Welfare Foundation, une ONG qui milite et utilise la recherche pour améliorer les vies des pauvres en Géorgie.
    • Rokeya Kabir: Secrétaire de la campagne Amar Odhikar/My Rights campaign au Bangladesh, une plateforme nationale qui fait pression pour que le gouvernement assure l’éducation primaire pour tous. Elle est également la directrice exécutive d’une organisation nationale qui travaille pour établir des droits égaux pour les femmes. Elle a été proposée pour le Prix Nobel de la paix par le Global Women’s Movement en 2005.
    • Kadiatou Baby Maiga: Présidente de ‘Education Pour Tous’, une coalition qui regroupe plus de 45 organisations de la société civile au Mali, travaillant pour que l’éducation soit accessible à tous.
    • Jiraporn Limpananont: Membre du Free Trade Agreement Watch (FTAW), une coalition qui travaille pour protéger les pauvres de l’impact négatif des accords commerciaux bilatéraux et régionaux. Avec son expérience professionnelle en pharmacie, elle apporte son savoir sur l’effet des règles de propriété intellectuelle sur les prix et l’accès aux médicaments.
    • Leonor Magtolis Briones: Ancienne trésorière nationale des Philippines, co-secrétaire de Social Watch Philippines, co-coordinatrice de Social Watch Asia, et membre du International Coordinating Committee of the Global network of Social Watch.
    • Elba Rivera Urbina: travaille pour la Campagne nicaraguayenne pour l’éducation, participe à la campagne mondiale « la Grande lecture », qui vise à doubler le budget consacré à l’éducation au Nicaragua à 7% du budget national.

Contact