La Commission européenne apporte 80 millions d'euros supplémentaires aux fonds destinés au Pakistan

La Commission européenne a annoncé aujourd'hui qu'elle apportait 80 millions d'euros supplémentaires aux fonds destinés à l'aide humanitaire d'urgence au Pakistan. Cette somme fait doubler la contribution de l'organe exécutif de l'UE à 150 millions d'euros et permet à l'Europe d'être le donateur le plus généreux derri ère l'Arabie Saoudite, les Etats-Unis et le Royaume-Uni.

Les inondations qui ont frappé le Pakistan ces deux derniers mois ont dévasté un territoire plus étendu que l'Angleterre et affecté plus de 20 million de personnes.

Elise Ford, porte-parole d'Oxfam à l'Union Europénne, a declaré :

« Grâce à ce nouvel apport considérable de fonds, la Commission européenne se surpasse dans la réponse internationale à la crise au Pakistan. L'intervention d'urgence est encore d'une énorme ampleur. D'autres donateurs européens, en particulier, ceux qui à ce jour sont à la traîne, comme la France et l'Italie, doivent puiser dans le fond de leurs poches de manière urgente pour éviter une spirale de maladies et de famines. »

« Le Pakistan est, après Haïti, le deuxième bénéficiaire de l'UE en matière d'aide humanitaire. Cette aide est pleinement justifiée puisque que les Nations Unies ont qualifié les ravages de la catastrophe de crise la plus importante et la plus complexe à laquelle l'organisation ait eu à répondre.
Avec les eaux qui se retirent, des millions de pakistanais rentrent chez eux et réalisent qu'ils ont perdu tout ce qu'ils possédaient. »

« La communauté humanitaire considère que la Commission est un donateur majeur, généreux dans son apport de fonds et assurant le respect des principes humanitaires. Dans un contexte actuel sensible, l'UE montre l'exemple aux autres donateurs en s'opposant clairement à l'utilisation de moyens militaires, tels que les avions de l'OTAN, pour apporter l'aide d'urgence; solution qui a été encouragée par certains donateurs européens. En effet, l'utilisation de ces moyens militaires brouille la frontière entre les objectifs humanitaires, politiques et militaires, en particulier dans le contexte de l'implication de l'OTAN dans le conflit en Afghanistan, et peut mettre la vie du personnel et des bénéficiaires en danger. »

« La prochaine opportunité d'action internationale concertée se présentera lors de la réunion des Amis du Pakistan démocratique, qui se tiendra à Bruxelles les 14 et 15 octobre. A cette occasion, davantage de gouvernements doivent débourser les sommes nécessaires à l'aide d'urgence et à la reconstruction, et s'engager à l'annulation des dettes. La Commission européenne doit être prête à présenter un train de mesures ambitieux en termes d'ouverture commerciale.»

En savoir plus

Inondations au Pakistan: Oxfam intervient sur place

Notes de politique humanitaire d'Oxfam, avec le report: The Provision of Aid by Military Forces (pdf, en anglais)

Notes aux rédactions

Contact

A Bruxelles: Angela Corbalan : + 32 473 56 22 60 ou angela.corbalan@oxfaminternational.org
A Islamabad: Luned Jones : + 92 30 85 55 17 82 ou lu.jones@oxfam.org.uk