Oxfam exhorte les donateurs à répondre à l'appel des Nations unies pour le Sri Lanka

L'organisation internationale Oxfam a exhorté aujourd'hui les donateurs à contribuer généreusement aux efforts d'aide au Sri Lanka. L'appel "éclair" des Nations unies lancé officiellement ce jeudi 20 janvier est destiné à soutenir l'intervention du gouvernement pour faire face aux inondations massives qui ont touché des régions du centre et de l'est du pays. 

Alors que les gens ont commencé à quitter les camps d'urgence et à rentrer chez eux, les besoins humanitaires s'avèrent très importants, des cas d'affections respiratoires et de diarrhées ayant été signalés dans les zones touchées par les inondations. Un million de personnes ont été affectées par cette catastrophe qui a causé d'importants dégâts sur les récoltes et les habitations. 

L'appel des Nations unies, pour un montant estimé à 51 millions de dollars, couvrira les besoins des populations sinistrées sur une période de six mois. 

Thusitha Siriwardana, responsable de Campagne d'Oxfam au Sri Lanka, déclare :

"Les gens retourne chez eux dans la désolation. Ils découvrent des maisons qui sont encore sous les eaux et des rizières ravagées. Pour nombre d'entre eux, c'est la deuxième ou la troisième fois qu'ils ont dû fuir. Ils ont besoin d'aide pour se remettre de cette situation et s'assurer d'être mieux préparés si des catastrophes similaires se produisaient à nouveau."

Oxfam vient en aide aux sinistrés dans le pays. Les familles les plus durement touchées par ces inondations dans les districts des provinces de l'Est et du Centre-Nord ont reçu de l'aide de l'organisation qui leur a fourni des produits de première nécessité, dont de la nourriture et de l'eau. Oxfam va étendre très prochainement son intervention afin d'apporter son soutien à 120 000 personnes dans le pays.

Shanthikumar, âgé de 45 ans, originaire du village de Vinayapuram, situé dans le district d'Ampara, raconte à Oxfam : 

"Quand l'eau est montée, ça a été très difficile. Nous avons dû passer une semaine dans un camp. Aujourd'hui encore, on a de l'eau jusqu'aux genoux dans ma maison et on a du mal à accéder aux toilettes. C'est difficile de trouver de l'eau potable. Mes rizières sont toujours inondées et je m'inquiète de savoir de quoi je vais nourrir mes enfants. Je suis fatigué de devoir bougé si souvent. J'ai passé la majeure partie de ma vie hors de chez moi en raison du tsunami et de la guerre."

En savoir plus

Vous pouvez venir en aide aux sinistrés sri-lankais en répondant à l'appel lancé par Oxfam Grande-Bretagne

L'intervention d'Oxfam face aux inondations au Sri-Lanka 

Notes aux rédactions

Des photos du Sri Lanka sont disponibles sur demande.

Le personnel d’Oxfam est disponible pour des entretiens sur le terrain dans la zone sinistrée.

Oxfam soutient des projets et des partenaires au Sri Lanka depuis 1998. Dans le pays, Oxfam concentre son action sur la promotion du rôle économique et politique des femmes, le développement économique et des moyens de subsistance ainsi que la protection et l'assistance humanitaire.

Contact

Pour plus d’informations :

1) Thusitha Siriwardana, Responble Politique et plaidoyer, Oxfam Grande-Bretagne, Colombo
Courriel : Tsiriwardana@oxfam.lk
Tél. portable : +94 (0) 773184817

2) Rishani Wijesinghe, Coordinateur de plaidoyer, Oxfam Australia, Colombo
Courriel: rishaniw@oxfam.org.au
Tél. : +94 (0) 772929147

3) S. Raguraamamurty, Coordinateur de programme, Oxfam Grande-Bretagne, Batticaloa
Courriel:sraguraamamurty@oxfam.lk
Tél. portable : +94 (0) 77 318 726 8