Tsunami : Oxfam Japon lance un appel à l'intention de deux organisations partenaires

Oxfam Japon lance un appel aux dons à l'intention de deux organisations partenaires, l'une qui vient en aide aux mères et aux bébés et l'autre qui fournit de l'information aux résidents du pays qui ne parlent pas japonais.

Le Japon est l'un des pays les mieux préparés au monde en prévision de catastrophes naturelles et il n'accepte l'aide internationale que dans certains secteurs précis. Il est important que l'aide soit consentie de manière à ne pas faire obstacle à la coordination des efforts de secours de l'État à l'endroit des victimes du séisme et du tsunami du 11 mars, efforts déjà plus ardus avec les explosions dans une centrale nucléaire et l'élévation des niveaux de radiation. 

"L'État japonais a la capacité de joindre 99 % de sa population, mais certaines personnes ont besoin d'une aide précise", déclare Akiko Mera, directrice d'Oxfam Japon à Tokyo.

Mme Mera indique qu'Oxfam Japon acheminera les fonds recueillis à la Japan Organization for International Cooperation on Family Planning (JOICFP). L'organisation, de concert avec la Japanese Midwives' Association et des médecins, offre aux mères des lieux pour allaiter en toute intimité ainsi que des couches et d'autres produits pour leur bébé. Elle met aussi à la disposition des femmes qui vivent un stress indu des services de conseil.

Un autre partenaire – le centre multilingue Facil – vient en aide aux résidents des zones touchées qui ne parlent pas japonais. Facil a été créé en réponse au séisme de Kobe en 1995. L'organisme a mis en place une ligne d'urgence pour les gens qui ont besoin d'information, et il traduit et publie l'information diffusée par les autorités locales. Quelque 40 000 personnes qui ne parlent pas japonais se trouveraient dans les régions affectées.

La plupart des ONG internationales comme Oxfam sont prêtes à fournir leur aide à la demande des autorités locales. Dans l'intervalle, elles fournissent l'assistance spécialisée décrite ici.  

Les affiliés d'Oxfam feront parvenir les dons recueillis à Oxfam Japon, qui les acheminera à ses deux partenaires. Oxfam Japon évaluera aussi la possibilité de créer des partenariats avec d'autres organisations. Oxfam Japon est avant tout une organisation de plaidoyer. Ses bureaux de Tokyo ont été endommagés par le tremblement de terre, mais aucun de ses employés n'a été blessé.  

Faire un don

Vous pouvez verser un don directement à Oxfam Japon

Vous pouvez également répondre aux appels lancés par plusieurs affiliés Oxfam pour aider le Japon à surmonter cette situation de crise au lendemain du séisme et du tsunami. Les dons effectués via les affiliés suivants seront directement destinés à cet appel en faveur de l'intervention au Japon :

Notes aux rédactions

Contact

Pour de plus amples informations, merci de contacter : 

  • Louis Bélanger : +19172240834
  • Chee Chee Leung : +61400732795