Volatilité des prix : une carte interactive des points chauds pour la sécurité alimentaire dans le monde

Oxfam publie aujourd’hui une carte interactive illustrant l’impact de la volatilité des prix alimentaires sur les communautés les plus pauvres. Cette carte des ‘points chauds pour l’insécurité alimentaire’ donne une vision globale de l’impact de la crise alimentaire mondiale.

La flambée et la volatilité des prix alimentaires figurent parmi les défis politiques majeurs pour l’année 2011. La ‘carte des points chauds’ peut être postée en ligne sur tout site Internet afin de sensibiliser les internautes et leur donner le moyen d’agir face à cette crise. Cet outil a été développé dans le cadre de la campagne internationale "CULTIVONS. La terre. La vie. Le monde" lancée par Oxfam afin de changer le système alimentaire mondial qui fait aujourd’hui fausse route.

"La hausse des prix alimentaires a eu un effet dévastateur sur les revenus des populations pauvres et est à l’origine d’instabilité et de violences aux quatre coins du monde, explique Jeremy Hobbs, directeur général d’Oxfam. Du Yémen à la Bolivie, nous ne pouvons plus ignorer la pression exercée par la volatilité des prix alimentaires sur les communautés les plus démunies. Et les dirigeants du monde entier doivent agir davantage pour changer cela !"

Depuis fin 2010, les prix alimentaires flirtent avec des sommets rarement atteints auparavant, plongeant des dizaines de millions de personnes dans la pauvreté. Après des décennies de lutte contre la faim et quelques progrès dans ce sens, le nombre de personnes n’ayant pas assez à manger augmente à nouveau et pourrait rapidement dépasser le milliard. Les solutions apportées par les dirigeants du G20 afin de faire face au problème ne représentent guère plus qu’un "cataplasme sur une jambe de bois", n’apportant que peu d’espoir aux communautés en difficulté.

Cette carte met en exergue des pays particulièrement vulnérables à la flambée des prix où cette dernière a contribué à des émeutes ou troubles sociaux mais aussi des pays ayant souffert de conditions climatiques extrêmes.

Quelques exemples signalés sur cette carte :

  • Pakistan : Environ deux tiers de la population dépensent entre 50 et 70% de leurs revenus pour se nourrir ; ce qui les rend très vulnérables à l’augmentation des prix alimentaires.
  • Tanzanie : Malgré de belles performances économiques, plus de la moitié de la population vit dans l’extrême pauvreté et est également très vulnérable à la flambée de ces prix.
  • Mozambique : En 2010, après des récoltes records, le pays a - une fois de plus - été contraint d’importer près d’un quart de son alimentation. Cette volatilité des prix des denrées alimentaires a été à la fois causée par la production nationale et par la dépendance aux importations.
  • Russie : Dans la plupart des régions russes, le prix du panier alimentaire moyen a augmenté de 20 à 30% entre juillet 2010 et mars 2011. Les prix alimentaires sont restés élevés, même après que le gouvernement russe ait interdit l’exportation de céréales, ce qui a fait bondir les prix sur les marchés internationaux.
  • Guatemala : Près de la moitié des enfants âgés de moins de 5 ans sont sous-alimentés. Dans les régions rurales, ce sont près de 70% des enfants qui sont sous-alimentés. La part de la population souffrant de malnutrition est en nette augmentation. 

"Dans le monde entier, les populations appellent leurs dirigeants à des actions ambitieuses et n’obtiennent guère plus que de grands discours", estime Jeremy Hobbs. Sans passer à l’acte, de belles paroles ne nourriront jamais les familles soufrant de la faim. Il est grand temps que les dirigeants du G20 soient confrontés avec la réalité et se mettent au travail. »

En savoir plus

> Découvrir : Carte des zones vulnérables à la volatilité des prix alimentaires

> Agir : Demandez au G20 de mettre un terme à la crise alimentaire mondiale

> Participer : Campagne d'Oxfam CULTIVONS

Notes aux rédactions

Cette carte est disponible en français, anglais et espagnol : http://www.oxfam.org/carte-prix-alimentaires

Pour diffuser cette carte sur votre site, utilisez le code ci-dessous :

Contact