Bonnie Wright au Sénégal, à la rencontre de familles touchées par la crise alimentaire en Afrique de l’Ouest

La semaine dernière, l’actrice britannique Bonnie Wright, connue pour son rôle dans les films Harry Potter, s’est rendue au Sénégal avec Oxfam pour attirer l’attention sur la crise humanitaire qui s’y installe progressivement ainsi que sur la crise alimentaire qui sévit plus généralement à travers la région du Sahel, en Afrique de l’Ouest.

La pénurie alimentaire menace plus de 18 millions de personnes dans neuf pays de cette région, dont un million d’enfants souffrant de malnutrition aiguë sévère. De surcroît, comme les prochaines récoltes n’auront pas lieu avant septembre ou octobre, la région s’apprête à traverser la période la plus éprouvante de la crise.

Au Sénégal, 850 000 personnes subissent les conséquences d’une grave pénurie alimentaire. Malgré l’apparition d’une couverture de végétation, les récoltes dans les régions australes du pays ont été peu abondantes l’année dernière en raison du faible niveau de précipitations, si bien que les populations ont épuisé leurs stocks alimentaires avant même que ne commence la saison des plantations. Alors que la saison maigre a commencé deux mois plus tôt que d’habitude, les populations doivent encore faire face à une absence totale de denrées alimentaires pendant trois autres mois.

Au point le plus fort de la crise, l’actrice Bonnie Wright a visité Kédougou, une région dans le sud du Sénégal où œuvre Oxfam, pour rencontrer des familles vulnérables qui comptent aujourd’hui sur l’assistance humanitaire comme principal moyen d’assurer leur survie.

Bonnie Wright nous fait part de ses réactions : « Lorsque je suis arrivée au Sénégal, il était difficile de voir qu’il y avait des milliers de personnes souffrant de faim extrême dans ce pays. Là où l’on pouvait s’attendre à voir un paysage sec et poussiéreux, tout était vert et luxuriant. J’ai toutefois vite compris que cette végétation dissimulait une autre réalité, celle d’une faim profondément ancrée dans le quotidien des familles que j’ai rencontrées. »

Dans les régions de Kolda et de Kédougou dans le sud du Sénégal, Oxfam a lancé un programme d’aide en espèces aux familles les plus vulnérables afin de leur permettre d’acheter de la nourriture sur les marchés locaux, d’utiliser les services de santé ou d’acquérir des semences.

Bonnie Wright ajoute : « Selon ce que m’ont appris les personnes que j’ai rencontrées, les transferts monétaires permettent aux familles de dépenser l’argent versé comme elles le souhaitent, apportant ainsi des solutions durables. J’espère qu’avec le soutien du public, Oxfam pourra continuer d’aider les populations dans ces moments difficiles et combattre les causes sous-jacentes de la crise afin d’empêcher qu’elle ne survienne de nouveau. »

Mamadou Biteye, qui dirige l’intervention d’urgence d’Oxfam en Afrique de l’Ouest, conclut : « Ce voyage avec Bonnie est arrivé au moment où nous avions réellement besoin de sensibiliser les gens à la situation extrême qui sévit au Sénégal et à travers l’ensemble de la région du Sahel. Ce type d’appui est vital pour nous aider à passer à la vitesse supérieure, à mettre fin à la sous-alimentation et à aider les populations à se construire un meilleur futur. »

Oxfam a lancé un appel et s’est fixé pour objectif de fournir une aide d’urgence à 1,8 million de personnes au Sénégal, au Burkina Faso, au Tchad, au Mali, en Mauritanie, au Niger et en Gambie.

Notes aux rédactions

D'après les estimations des Nations unies, dans l'ensemble du Sahel :

  • Plus de 18 millions de personnes ont besoin d'aide
  • Plus d'un million d'enfants souffrent de malnutrition aiguë
  • 1,64 milliards de dollars sont nécessaires pour faire face à la crise au Sahel en 2012. Jusqu'à présent, 792 millions de dollars ont été engagés, selon le Service de surveillance financière (FTS) des Nations unies.
  • Les deux principaux bailleurs de fonds pour l'intervention face à la crise alimentaire au Sahel sont la Commission européenne et les Etat-unis.

Contact

Des photos ainsi qu'une vidéo du déplacement de Bonnie Wright au Sénégal sont disponibles.

Des séquences vidéos (VNR) sont également télechargeable via AFrame 

Pour de plus amples informations, des photos, des vidéos en haute résolution ou des études de cas, merci de bien vouloir contacter :

Claire Wilkinson, Chargée de relations presse : +44 (0)1865 473648 / +44 (0)7825 196769 / cwilkinson@oxfam.org.uk

Agir

Demander aux responsables politiques d'agir pour le Sahel

En savoir plus

Plus d'informations sur la crise alimentaire au Sahel