Typhon Haiyan: Oxfam prévoit, dans une première phase, de porter assistance à 100 000 personnes

L’organisation humanitaire lance une opération sans précédent en collaboration avec ses partenaires et les responsables locaux

Manille, Philippines (le 15 novembre 2013) – Oxfam prévoit d’apporter, au cours des prochaines semaines, une aide vitale à quelque 20 000 familles sinistrées par le typhon Haiyan. L’organisation humanitaire opère en étroite collaboration avec une multitude de partenaires afin de fournir de l’eau, des équipements sanitaires de base, ainsi que des abris d’urgence sous forme de tentes et de bâches. Oxfam aidera également les familles à restaurer leurs moyens de subsistance provenant de l’agriculture et de la pêche, tout en travaillant à rétablir le fonctionnement des marchés afin que les commerces locaux puissent de nouveau proposer des denrées alimentaires.

« C’est une catastrophe gigantesque nécessitant une intervention coordonnée et rapide. Nous travaillons avec les municipalités, les communautés, les services de coordination et des partenaires locaux pour apporter l’aide le plus rapidement et le plus largement possible », explique Pauline Ballaman, coordinatrice humanitaire régionale d’Oxfam pour l’Asie.

Oxfam dispose de quatre équipes dans les régions sinistrées de Leyte et Samar, qui fournissent de quoi purifier l’eau directement aux ménages. L’organisation a également expédié des réservoirs d’eau d’urgence à Tacloban pour assurer une aide rapide malgré les difficultés logistiques.

Oxfam a commencé à fournir des kits d’hygiène et, rien que cette semaine, devrait en procurer à 10 000 personnes. L’organisation collabore avec les responsables locaux pour mettre sur pied des distributions méthodiques, notamment aux femmes, aux personnes âgées et aux personnes handicapées.

Chaque kit d’hygiène d’Oxfam contient 3,5 kg de savon, un porte-savon, deux serviettes et deux packs familiaux de dentifrice en poudre. À cela s’ajoutent des sachets de sels de réhydratation orale, afin de prévenir toute déshydratation, ainsi que du produit vaisselle et de la lessive.
Dans la première phase de son intervention, Oxfam compte apporter une aide à 20 000 familles sous forme d’eau potable et de produits d’hygiène. Une cargaison de 16 tonnes, comprenant de l’eau et des équipements sanitaires, pour une valeur totale de 200 000 dollars, a été expédiée du Royaume-Uni et arrivera samedi aux Philippines où elle sera immédiatement acheminée vers les régions sinistrées.

L’ONU a mis en place une chaîne de transport humanitaire, et du matériel est arrivé par voie aérienne à Tacloban. Oxfam, qui possède plus de 60 ans d’expérience humanitaire, commencera à acheminer l’eau par camions depuis le sud de Cebu vers les communautés situées au nord. L’organisation humanitaire prévoit également d’utiliser des navires pour acheminer des kits d’hygiène, des filtres à eau, des réservoirs de rétention d’eau et des milliers de mètres de tuyaux destinés à l’installation de systèmes de distribution d’eau potable qui dureront plusieurs mois.

« Nous avons tiré les leçons des erreurs du passé, et la coordination n’a jamais été aussi efficace, affirme Pauline Ballaman. Il y a une réelle volonté d’unir nos efforts pour agir plus efficacement et plus rapidement. Chaque organisation peut apporter un savoir-faire, et nous mettons à profit les points forts de chacun. Nous visons cependant un seul et même objectif, celui de rapidement porter assistance à un maximum de Philippins. »

Les centres d’approvisionnement locaux ayant été vidés et les cultures de petits agriculteurs détruites, les familles resteront tributaires de l’aide alimentaire pendant au moins trois mois. Oxfam procédera en outre au nettoyage et à la remise en état des installations d’alimentation en eau et d’assainissement tant dans les foyers que dans les lieux publics où les personnes déplacées se sont réfugiées.

Notes aux rédactions

Contact

Contact presse :
Glenn Maboloc
Tél. portable : + 63 916 212 8567
Courriel : gmaboloc@oxfam.org.uk

En savoir plus

Faites un don.  Nous avons besoin de votre soutien pour pouvoir répondre le plus rapidement possible aux besoins sur place.

Haiyan: Notre action sur place