Conférence « L’essor africain » : il est temps d’assurer un développement équitable pour la population africaine

Maputo, Mozambique – Les inégalités extrêmes constituent une menace pour la démocratie, avertit aujourd’hui la directrice générale d’Oxfam International, Winnie Byanyima, à la séance de clôture de la conférence « L’essor africain », organisée conjointement par le FMI et le Mozambique.

S’adressant à des responsables du monde entier, Mme Byanyima a déclaré : « Lorsque l’argent influence les politiques, les règles du jeu se faussent en faveur des riches, la gouvernance démocratique s’altère et la corruption prolifère. »

Six des dix économies les plus dynamiques du monde se trouvent sur le continent africain. Pourtant, malgré une forte croissance économique, l’Afrique subsaharienne compte six des dix pays les plus inégalitaires au monde.

La malédiction des ressources naturelles

La majeure partie de la croissance africaine au cours des dix dernières années est attribuable aux nouvelles découvertes de pétrole, de gaz naturel et de minerais. Cependant, selon les estimations, les flux illicites de capitaux et l’évasion fiscale coûtent 63 milliards de dollars par an à l’Afrique. L’hémorragie de ces trente dernières années représente quasiment le PIB actuel du continent. 

« Si l’Éthiopie pouvait récupérer ne serait-ce que 10 % des sommes qu’elle perd chaque année du fait des exonérations fiscales, le pays pourrait scolariser 1,4 million d’enfants supplémentaires, a ajouté Mme Byanyima. Les avantages fiscaux n’apportent pas de ressources supplémentaires à un pays ; ils le privent de ressources dont il a besoin. » 

Réforme fiscale et investissements

Oxfam appelle les participant-e-s à lutter activement contre les inégalités économiques qui se creusent et nuisent à la société, en mettant en œuvre des politiques fiscales plus progressistes, en investissant dans les services publics et l’emploi et en s’engageant à mettre fin à la pauvreté extrême. 

Contact

Harriet Tolputt, +44 782 4503108, HTolputt@oxfam.org.uk