EUFOR - Libye : Oxfam met en garde contre les précédents inutiles, coûteux et dangereux

Réaction d’Oxfam alors que l’Union européenne se prépare à envoyer en Libye une mission sous commandement européen (EUFOR) de soutien à l’action humanitaire des Nations unies.

Pour Jamie Balfour-Paul, porte-parole d’Oxfam au Moyen-Orient :

"Envoyer des troupes européennes en soutien à l’effort humanitaire est une décision qui ne devrait être prise qu’en dernier ressort. Nous n’en sommes absolument pas là en Libye. Avant que Bruxelles ne soit autorisée à aller de l’avant, toutes les options doivent être étudiées."

"Notre expérience des pays en crise montre que brouiller les lignes entre les opérations militaires et l’action humanitaire n’est jamais une bonne chose. Le risque que l’une ou l’autre des parties en présence commence à considérer tant les organisations humanitaires que les bénéficiaires de l’aide comme des partisans ou partie prenante de cette même opération militaire est très réel."

"Depuis des décennies, les humanitaires comme celles et ceux des agences des Nations unies ou de la Croix Rouge font ce qu’elles et ils savent faire de mieux. Pour résumer, on ne peut encadrer militairement l’aide humanitaire qu’à la condition que les agences en charge de l’aide le réclament. Ce sont donc les hauts responsables de l’ONU et non des fonctionnaires de l’UE ou des états membres qui devraient faire la demande d’un soutien militaire européen."

"Le soutien de l’Union européenne, et sa contribution à l’appel de l’ONU en particulier, a été primordial jusqu’à présent. L’UE doit aujourd’hui se concentrer plus spécifiquement sur la fourniture de moyens civils, comme des navires ou des avions, et ce de manière à aider l'ONU et les ONG à acheminer du matériel dans les zones particulièrement difficiles d’accès, telle Misrata. Une initiative qui doit être appuyée par d’intenses efforts diplomatiques pour mettre fin aux hostilités et atteindre une résolution politiquement satisfaisante au conflit. Cette dernière doit apporter une sécurité durable et un Etat de droit au peuple libyen, et lui garantir l’exercice de ses droits et de sa liberté".   

Contact: 

Angela Corbalan : + 32 473 56 22 60 / angela.corbalan@oxfaminternational.org.