Réaction de la coalition Contrôlez les armes au projet de traité sur le commerce des armes

En réaction à la publication d'une version révisée du projet de traité sur le commerce des armes hier (vendredi), Anna MacDonald, responsable des questions liées au contrôles des armes pour Oxfam, déclare :

« Nous sommes extrêmement déçus et nous ne pouvons pas croire que ce texte puisse être le meilleur auquel les diplomates soient capables d’aboutir après des années de négociations.

« Le Président de la Conférence a affirmé à de nombreuses reprises qu’il écouterait la voix de la majorité. En fait, il a passé trop de temps à écouter le P5.

« Ce texte n’est pas encore assez bon et contient des failles majeures. Le champ des armes couvertes est désormais réduit par rapport à la version précédente, et les munitions sont toujours insuffisamment prises en compte. Les critères pour décider d’autoriser ou non un transfert demeurent également trop faibles. Ces manques - et d’autres - doivent être comblés d’urgence.

« Nous avons besoin d’un Traité qui mettra en place des règles strictes, et qui enverra un message clair aux marchands d’armes peu scrupuleux que la partie est finie pour eux. Il est temps de faire face à ceux qui violent les droits de l’Homme et aux dictateurs à travers le monde et de leur dire "Assez !". »

Contact: 

Pour de plus amples informations ou des entretiens, merci de bien vouloir contacter :

Louis Belanger (Oxfam) +1 917 224 0834

En savoir plus

Pourquoi avons-nous besoin d'un traité international sur le commerce des armes

Rapport : Les armes à l'œil : comment aboutir à un traité sur le commerce des armes efficace