Réaction à la Déclaration annuelle de l’OMM sur l’état du climat mondial

En réaction à la déclaration de l'Organisation météorologique mondiale selon laquelle 2011 a été l'année la plus chaude en relation avec un épisode La Niña jamais enregistrée, Kelly Dent, conseillère en politiques pour Oxfam déclare :

“2011 a été marquée par des phénomènes climatiques extrêmes qui ont frappé les populations les plus pauvres dans le monde et ont contribué à pousser des millions de personnes dans la faim et la pauvreté. Des inondations en Asie du Sud-est, qui ont causé la mort de plus de 1 100 personnes et ont contribué à faire augmenter le prix du riz de 30% au Vietnam, aux records de chaleur et de sécheresse aux Etats-Unis, qui ont mis à mal la production agricole, les conditions climatiques extrêmes et les températures en hausse ont constituée une menace à l'encontre des populations les plus vulnérables à travers le monde. Cela fournit un rappel brutal de ce qui est en jeu lors des négociations de Durban.”

En savoir plus

Sommet des Nations unies sur le Changement climatique 2011, Durban (Afrique du Sud)

Contact: 

Ben Grossman-Cohen: +27 81 5820706 (South-Africa) / bgrossman-cohen@oxfamamerica.org