Programme "argent-contre-travail" au Kenya : construction de sanitaires au camp de Dadaab

Dadaab, au Kenya, abrite le plus grand ensemble de camps de réfugiés, accueillant aujourd'hui plus de 400 000 personnes. Les programmes "argent-contre-travail" mis en place par Oxfam proposent aux réfugiés de gagner un revenu et de retrouver ainsi leur dignité en leur permettant de subvenir eux-mêmes aux besoins élémentaires de leur famille.   

Des hommes et des femmes touchent une rémunération allant de 250 à 500 Shilling kenyans (2,7 à 5,4 dollars) par jour, en fonction de leurs compétences. Les hommes se voient confier des travaux de construction de sanitaires (voir le diaporama ci-dessous), de repérage et identification du bétail mort afin d'éliminer les carcasses et de prévenir la propagation de maladies, et de nettoyage et défrichage de nouvelles terres pour accueillir les familles. Les femmes, elles, sont employées par Oxfam pour aider à la collecte et au traitement des piles d'emballages des nouvelles tentes et des matériaux.  

Pour soutenir les actions humanitaires d'Oxfam en Afrique de l'Est, vous pouvez faire un don ici !