R.D. Congo : refaire sa vie sous la menace de la LRA

Au cours des 25 dernières années, la LRA a tué plus de 100 000 personnes, en a enlevé plus de 70 000 et en a contraint plus de 2 millions à quitter leur village et à fuir dans les quatre pays où sévit ce groupe armé rebelle : en République démocratique du Congo (RDC), en République centrafricaine (RCA), au Soudan du Sud et en Ouganda.

Oxfam soutient des comités locaux et aide à améliorer la sécurité dans la région, notamment en RDC où ont été prises les photos suivantes.

Alors que le monde porte plus que jamais son regard sur la LRA et que la force conjointe des Nations unies et de l’Union africaine se prépare à lancer une nouvelle offensive forte de 5 000 soldats, les habitants des régions où sévit la LRA redoutent chaque jour davantage les conséquences pour les communautés isolées d’Afrique centrale.

Sans rien résoudre, les tentatives précédentes visant à combattre militairement la LRA ont eu des conséquences catastrophiques pour les populations locales, entraînant des représailles contre les civils et dispersant les rebelles sur un périmètre bien plus vaste, leur donnant ainsi l’occasion de cibler encore plus de villages isolés.

Selon les organisations qui œuvrent auprès des communautés, les populations de la RDC, de la RCA et du Sud-Soudan continuent de craindre pour leur vie.

L’action d’Oxfam

Oxfam fournit de l’eau potable aux populations qui ont dû quitter leur maison et travaille avec les communautés locales en faveur d’une amélioration de la situation dans les zones touchées.

Nous soutenons les comités communautaires de protection qui militent pour une plus grande sécurité et assurons une liaison entre leurs communautés et les autorités locales. 

Photos : Caroline Gluck/Oxfam
Légendes disponibles en français sur Flickr (sous le texte anglais)