cholera

cholera

L’épidémie de choléra au Yémen est la pire enregistrée et les chiffres sont toujours en hausse

Une aide humanitaire importante et un cessez-le-feu sont plus que jamais nécessaires à l'approche de la saison des pluies.

Le nombre de personnes atteintes du choléra au Yémen est désormais le plus important jamais enregistré dans un pays en une seule année, depuis que ces données sont enregistrées, a déclaré Oxfam aujourd'hui. Depuis le début de l’épidémie, plus de 360 ​​000 cas suspects de choléra ont été enregistrés en seulement trois mois. C’est d’ores et déjà le plus grand nombre de cas par an, dépassant le précédent record annuel de 340 311 cas enregistrés en Haïti en 2011.

Une femme et des enfants prennent de l’eau potable à la rampe de distribution installée par Oxfam dans un camp pour personnes déplacées, à Huth. Photo : Kate Wiggans/Oxfam

Choléra au Yémen : une course contre la montre pour enrayer l’épidémie

Deux années de conflit ont plongé le Yémen dans l’une des plus graves crises humanitaires au monde et l’expose au risque de famine. Le pays est désormais aux prises avec une épidémie de choléra qui, si elle n’est pas endiguée, menacera la vie de milliers de personnes au cours des prochains mois. Aidez-nous maintenant.

La crise humanitaire en RDC risque de s’aggraver davantage après la chute de Goma

A l’heure où le groupe armé M23 se bat pour étendre le territoire qu’il contrôle, et où une multitude d’autres groupes armés terrorisent la population, le risque d’un effondrement total de la protection assurée par l'Etat dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC) et d’une aggravation de la crise humanitaire s’accroît dangereusement.

Pages

Subscribe to RSS - cholera