ONU

ONU

Des associations craignent qu’une action militaire contre les rebelles de la LRA n’entraîne une nouvelle vague de représailles

Plusieurs organisations locales et internationales affirment qu’une nouvelle action militaire contre l’Armée de résistance du Seigneur (LRA) risque d’avoir de nouveau des conséquences dévastatrices pour les populations locales du Congo RDC, de la République centrafricaine (RCA) et du Sud-Soudan si rien n’est fait pour protéger les civils et prévenir les représailles de la part de l’un des groupes rebelles les plus violents d’Afrique.

Protection des civils en 2010

En 2010, des millions d'hommes, de femmes et d’enfants ont été tués, violés, déplacés, blessés, ou recrutés de force suite aux conflits armés qui ont traversé le monde.

Ne plus avoir peur

Au moment où, le 7 octobre 2010, le Groupe de Contact des bailleurs de fonds de la région des Grands Lacs se prépare à débattre du problème de l’Armée de résistance du Seigneur (en anglais Lord’s R

Pages

Subscribe to RSS - ONU